Rapport d’analyse de Standard & Poor’s : le Franc CFA ne sera pas dévalué sur le moyen terme et reste un atout contre l’inflation

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 150

Dans un rapport d’analyse publié sur les pays qui seraient les plus exposés à une éventuelle dévaluation du franc CFA utilisé en Afrique de l’Ouest et Centrale, Standard & Poor’s Global Rating, l’agence de notation américaine, a exclu l’éventualité d’une survenance de cette situation sur le moyen terme.
« Nous devons souligner que la dévaluation (du FCFA ndlr) n’est pas le scénario de référence de S&P Global Ratings, et que nos notes sur les gouvernements de la région (concernée par cette monnaie) ont des perspectives stables », a fait savoir Remy Carasse, et analyste crédit chez S&P Global Ratings.
L’analyse est soutenue dans son argumentaire par plusieurs éléments, notamment, le fait que les différents accords conclus avec le Fonds Monétaire International en zone CEMAC et la robustesse des activités économiques en Côte d’Ivoire et au Sénégal dans la zone UEMOA, contribueront à préserver la stabilité extérieure de ces deux zones monétaires.

 lactuacho.com

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *