Réduction des gaz à effet de Serre : Dakar à la traine dans le respect de ses engagements

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 409
Lors de la COP 21 de Paris, en 2015, la communauté internationale s’était fixée comme objectif de limiter la hausse des températures à l’échelle planétaire largement sous les 2°C et de poursuivre ses efforts pour atteindre 1,5°C, rapporte WalfQuotidien.

Le Sénégal est toujours à la traine par rapport à la réduction des gaz à effet de Serre. Mais pour y parvenir, un tel objectif requiert la transformation profonde des habitudes de consommation afin de réduire les émissions d’au moins 80 à 95% en 2050, par rapport à 1990.

Sauf que, malgré les engagements pris, le Sénégal est toujours à la traine.
Ce, en dépit de l’atelier des consultations des parties prenantes tenu en octobre 2017.Atelier au cours duquel, la décision d’élaborer une étude d’opportunités sur les instruments de tarification carbone a été prise dans un consensus total.
C’est hier que le ministre de l’Environnement et du développement durable a poursuivi la réflexion par la tenue d’une rencontre. Un conclave au cours duquel, il a été question de lancer, officiellement, l’étude sur les instruments de tarification carbone au niveau national. (…).

Laisser un commentaire