SAMBA DIAW : « La libération de Karim est devenue une demande sociale »

= 479

kiLa libération de Karim WADE fait l’objet de débat dans tous les cercles et dans tous les milieux.

Telle une patate chaude, le pouvoir cherche par tous les moyens de s’en débarrasser sans perdre la face. Des émissaires officieux ou officiels travaillent depuis un moment à aplanir les difficultés liées aux exigences judiciaires et à la réal politik que dicte la situation du moment c est à dire l’apaisement de la tension et du climat politico social.

Ainsi, les différents entretiens que Cellou Dalein Diallo a eus avec Macky, Ouattara et Bongo sont à mettre à l’optique de la libération de Karim WADE.
S’y ajoute la pression constante du Front pour la Défense de la République, les vœux exprimés par la quasi totalité de la classe politique, des marabouts et de la société civile de voir Karim libre.

Cependant, force est de constater que le pouvoir sous l’emprise de la peur use de tous les moyens mêmes antidémocratiques et illégaux afin de maintenir injustement Karim WADE sous les liens de la détention. Cette posture est d’autant plus justifiée que Karim est devenu l’icône des masses. Sa popularité et son charisme ont été rehaussés par son séjour carcéral ; déjouant ainsi tous les calculs du pouvoir qui le voyait mort politiquement

Face à ce régime impopulaire, Karim WADE, une fois dehors ; les portes du palais lui sont ouvertes inéluctablement. Reste à savoir s’il va regagner sa nouvelle demeure ou attendre Jusqu’en 2017 ?

C’est pourquoi des pièges, des formules, des subterfuges sont entrain d’être usités pour empêcher Karim de briguer la magistrature suprême. Cela va de la renonciation à la politique à l’acceptation d’un non lieu partiel. Ce qui anéantirait définitivement toute chance de voir Karim devenir le 5ieme Président de la République. La libération de Karim est une demande sociale
RESTONS VIGILANTS !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :