Selon Paul Kagame, l’Afrique a moins besoin de «médiations extérieures»

= 317

Le Rwandais Paul Kagame a été le premier président africain à monter à la tribune de l’ONU mardi 25 septembre. Le président en exercice de l’Union africaine a insisté sur l’importance de renforcer le partenariat entre l’organisation panafricaine et les Nations unies.

L’occasion aussi pour lui de marquer l’importance pour le continent de régler ses propres problèmes, même si sur certaines crises l’Afrique et le monde doivent travailler main dans la main.

« Cette année a été marquée par des affaires de sécurité régionale et de transitions politiques clés qui se sont déroulées de façon pacifique. Des consultations et des leaders plus efficaces : tout cela a réduit le besoin de médiations extérieures et c’est ainsi que les choses devraient se faire ».

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :