Sénégal en 2019 ! Idéologies étrangères partent, « Gueum Sa Bop » s’installe : La Solution !

= 11364

Sénégal en 2019 ! Idéologies étrangères partent, « Gueum Sa Bop » s’installe : La Solution !

Les idéologies politiques commencèrent à voir le jour dès le début du XVIe siècle.

C’est avec l’apparition de l’histoire moderne que l’homme se mit à mettre en place des idéologies pour l’orientation de la politique étatique.

Une idéologie est une expression déterminant l’ensemble des idées qui expliquent, étudient ou justifient l’identité d’un quelconque groupe social.

Ainsi, on dénombre une multitude d’idéologies politiques telles que : le Communisme, le Libéralisme, le Marxisme, le Nationalisme…cette kyrielle d’idéologies diverses a, autrefois, été une source de divergence entre des puissances en quelque sorte.

Nous en voulons pour preuve la Guerre Froide, un conflit qui a marqué le XXe siècle et qui a opposé deux blocs opposés idéologiquement : Est communiste mené par l’URSS et Ouest libéral dirigé par les Etats-Unis.

Chez nous, le Libéralisme est la doctrine la plus développée. N’empêche que le

Nationalisme et le Marxisme ont eu à y compter des adeptes.

Pour le Socialisme, c’est un système économique très répandu qui est très connu de chez nous mais non une doctrine politique.

Nous allons les étudier un par un.

La majorité des partis politiques sénégalais ont adopté le Libéralisme comme idéologie.

Il s’agit d’une idéologie qui prône la liberté d’entreprise et la propriété privée.

Elle met en évidence la liberté économique et dénonce la main interventionniste de l’Etat dans l’économie.

Cette doctrine a été promue au Sénégal par Me Abdoulaye Wade avec son parti : le PDS.

Ce dernier a donné naissance à d’autres partis politiques libéraux tels que : APR de l’actuel président de la république, REEWMI d’Idrissa Seck, BOK GUISS GUISS de Pape Diop etc.

Néanmoins, d’autres idéologies sont adoptées au Sénégal. C’est le cas du Marxisme et du Libéralisme.

Le premier lutte contre les inégalités sociales et ambitionne de redonner aux personnes défavorisées de la société leurs droits en leur permettant de gagner exactement ce qu’ils méritent.

Théorisé par Karl Marx, il est introduit au Sénégal par Majhmoune Diop avec le PAI comme formation politique.

Quant au deuxième, il met en avant la prééminence de la nation et sa primauté sur toute autre couche sociale et favorise son développement et ses intérêts au-dessus de tout.

C’est le grand érudit Cheikh Anta Diop qui est le premier à embrasser cette doctrine lorsqu’il fondait son parti politique, le RND. Concernant le Socialisme, c’est un système économique qui s’oppose au Capitalisme. Il vise à établir une société juste où l’économie sera dans les mains de l’Etat et abolir les inégalités sociales et l’exploitation humaine. Chez nous, le PS de Senghor est le précurseur de cette idéologie. Viennent ensuite AFP de Moustapha Niasse, URD de Djibo Kâ…

Depuis l’indépendance, trois partis politiques se sont succédés au pouvoir.

PS socialiste de 1960 à 2000, PDS libéral de 2000 à 2012 et APR libéral depuis 2012.

Tenant compte de notre  stagnation en matière de développement malgré la succession de deux idéologies, faut dire que ces dernières n’ont pas pu faire grande chose.

De plus, il est évident que la question d’idéologie est dévalorisée au Sénégal.

En effet, on assiste depuis toujours à des coalitions politiques qui regroupent des partis politique d’idéologies diverses parfois même contradictoires les unes aux autres.

C’est le cas SOPI dans les années 2000, de BBY qui compte en son sein des libéraux et des socialistes.

Récemment, on voit naître des partis politiques sans idéologie précise ou du moins, leurs dirigeants se réservent de divulguer leur appartenance idéologique. Toutefois, au moment où on est face à une crise idéologique dans le champ politique, GUEUM SA BOPPU voit le jour.

« Gueum Sa Bop », concept wolof traduit comme « croire en soi » est ainsi une philosophie qualifiant l’engagement et la détermination de l’homme social.

Ce dernier choisit son but sur la base des croyances d’auto-efficacité. Cette philosophie est la fondation de toute réussite d’un être humain : la foi. Elle joue un rôle primordial dans le choix de ses buts.

Cette philosophie a habité bon nombre de grands leaders mondiaux qui ont, d’une manière ou d’une autre, changé le cours des choses.

Nous en voulons pour preuve Bill Gates, fondateur de Microsoft, Steve Jobs, créateur d’Apples, Jack Ma, fondateur d’Ali Baba ; le Journaliste employé dans des radios privées sénégalaises  dans les années récentes citées ainsi dans le lot des plus riche de son pays natal, notamment notre Bougane Gueye Dany,  la liste est loin d’être exhaustive.

Et pour corroborer le tout, en sa propre version, Mame Cheikh Ibra Fall, le père des « Baye Fall » suggère que : « Tout ce qui s’obtient par la sueur, je n’y demanderai pas l’aide de Dieu ».

Pour ce saint homme, « jamais qu’on paie la parole en délaissant l’acte. »

En ces jours de préparation à une alternance générationnelle en 2019, le peuple sénégalais est appelé à une autre prise de conscience.

En effet, l’on constate que le Président Bougane Gueye Dany, un homme d’affaires, cité parmi les plus riches de notre pays, le Sénégal, et ses compagnons ont parcouru 85000km dans le Sénégal en sillonnant deux mille cent vingt-cinq (2125) localités en onze (11) Mois.

En cette optique, le Mouvement « Gueum Sa Bop » en conférences publiques, a partagé avec les sénégalais cette philosophie.

Et à l’issu de celles-ci, un planning de dix neufs (19) points a été proposé.

Et ces peuples l’ont bien entendu.

Car, après des requêtes de parrains, l’engagement de l’homme a été sanctionné positivement par des 794881 signatures de patriotes sénégalais.

Le peuple sénégalais ne s’engage-t-il pas avec ce Gueum Sa Bop ?

Celui-ci n’a-t-il pas pris, à l’assaut, sa conscience pour confier à cette conception, le grand appareil : l’Etat ?

Et si ce peuple a, plutôt, compris que « Gueum Sa Bop » est la solution…

Mouhamadou Lamine Lo (Bara)

Gueum Sa Bop  Taif

lolaminetaif@hotmail.com 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :