Sept combattants de l’Etat islamique présumés tués en Egypte

= 187

Sept combattants de l’Etat Islamique présumés ont été « éliminés » lorsqu’ils ont attaqué un point de contrôle dans le Nord-Sinaï, a indiqué samedi le porte-parole de l’armée, Tamer el-Refai, dans un communiqué. 

Lors de cette attaque, 15 militaires ont été tués ou blessés, précise l’armée. 

Dans cette région du Sinaï, l’armée y mène une offensive contre le groupe Etat islamique (EI). 

Face aux nombreuses attaques des combattants de l’EI, l’année égyptienne a lancé l’année dernière une vaste campagne baptisée « Sinaï 2018 » pour déloger l’EI de la péninsule et « nettoyer » le pays du « terrorisme ». 

Les forces de sécurité ont assuré qu’elles continuaient à « traquer les éléments d’autres combattants en fuite ». 

Les autorités égyptiennes annoncent régulièrement la mort de jihadistes présumés dans des opérations.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :