Seybani ! Le rapport de la MAFE n’a rien de compromettant, il dit en substance que tout va très bien

= 4329

Mon cher Seybani, Si je ne te connaissais pas suffisamment, je pourrais être tenté de croire que tu ne sais pas lire, et surtout que tu n’as jamais compris comment lire un rapport d’audit.

Mais je sais qui tu es bien au delà de ça et je dois me résoudre à croire que ton stratagème n’a de sens que parce que tu veux aider tes amis de l’opposition, à court de programmes et d’arguments politiques.

Mais doit-on objectivement se résoudre à dénaturer aussi gravement la quintessence d’un rapport juste pour pousser les chariots politiques en panne de cette opposition sénégalaise ?

Peut on titrer « rapport compromettant », un rapport qui conclut par ces mots: « Globalement, la chaîne qui amène un pétitionnaire depuis l’enrôlement jusqu’à la figuration de ce dernier comme électeur sur la liste électorale est maîtrisée et cohérente.

Les moyens de contrôle mis en place par la DAF assurent cette cohérence qui permet de rectifier la grande majorité des erreurs humaines introduites lors des opérations comme en atteste le faible taux d’anomalies constatées » ?

Il va falloir ici te rappeler que les fonctionnaires de la DAF sont des personnes qui travaillent dur pour nous trouver des solutions idoines et que la plupart sont des policiers qui ne se soucient que du Sénégal sans partis pris ni fléchissement.

les experts qui les composent ou qui les accompagnent ont plus le souci de rendre cohérentes et opérationnelles des obligations techniques permettant d’arriver à un couplage sans anicroches de l’identité et l’électeur sur nos nouvelles cartes biométriques.

Ils devront trouver la solution pour que les systèmes de gestion de bases de données relationnelles utilisés (SGBDR) soient compatibles ou uniformes à tout point de vue pour nous éviter des dysfonctionnements inutiles.

Ils doivent nous permettre de faire en sorte que les AFIS et les RFID ne soient pas des technologies contraignantes mais plutôt des chances d’obtenir malgré la tendance démographique galopante, la possibilité de toujours être à la hauteur, pour des élections toujours démocratiques et transparentes, sur la bases d’un fichier électoral régulièrement consolidé, avec des données maîtrisées et sécurisées, toute chose égale par ailleurs.

Alors lire et diffuser les dysfonctionnements listés sur ce rapport de février 2018 de la MAFE et vouloir utiliser cela comme preuve de la grande fraude imaginée par le gouvernement de Macky SALL pour torpiller notre processus électoral et gagner à tous les coups lors des prochaines élections, traduit de ta part, un parti pris qui t’oblige à une mauvaise foi choisie donc volontaire, consistant à essayer d’enrayer le coup KO qui se prépare.

Oui il y’a risque de coup KO et tout le monde le sait parce que BBY malgré le nombre impressionnant de mécontents et de frustrés qui le compose s’est au moins réunis autour de l’essentiel que constitue en définitive l’élection du candidat Macky SALL.

Pendant ce temps, l’opposition se complaît dans les schémas et calculs de positionnement selon que Khalifa et Karim soient ou non candidats.

L’un des civil-opposants qui s’est illustré dans l’acceptation qu’il ne franchira jamais l’épreuve du parrainage est aujourd’hui bien inspiré, de s’engager corps et âme dans ce qu’il lui est plus facile de faire, c’est à dire essayer de recoller les morceaux, pour réussir une grande coalition de l’opposition autour de ces candidats qui peinent à réussir à grimper la montagne du parrainage, pour se hisser au niveau des candidats sérieux.

Au point que Sonko aura au moins réussi la prouesse de passer de radié pour faute grave des impôts à potentielle solution pour ceux qui n’en ont pas.

Il y’aurait donc la possibilité de morceler les camps en deux ou trois pour simplifier les choses et obtenir l’assentiment du peuple, qui, il faut le dire, n’a plus la force d’écouter les piailleurs et autres pinailleurs de la République.

Assurément Seybani, tu n’arriveras pas à grand chose avec ça parce que ceux qui savent lire au Sénégal et dans la diaspora prendront sur eux de vraiment aller chercher ce rapport téléchargeable à souhait pour ce rendre compte que tu affabules. http://www.eces.eu/template/Rapport%20final%20Mission%20Audit%20du%20Fichier%20Elector al%202018%20Republique%20du%20Senegal.pdf

Ton interprétation tendancieuse de ce rapport devrait cependant plaire à ceux qui n’ont plus grand chose à proposer pour être intéressant surtout depuis que l’autoroute Ila Touba a fait son effet sur notre vaillant peuple et que les citoyens ont depuis commencé à s’intéresser à ce qu’a fait Macky SALL.

Il y’a bien eu des supputations autour des chaussettes ou des chaussures du Président à Touba, mais tu conviendras que c’est bien trop léger pour refroidir la mécanique déjà enclenchée et la perception désormais produite, sur les réalisations du Président.

Rassure toi, cher ami je ne vais pas lister ces nombreuses réalisations innombrables au point de biaiser mon texte, et comme tu le sais je suis très fâché avec le Lion malgré tout.

Oui il y’a encore beaucoup de choses à dire et à changer à Ndoumbélane et beaucoup ont un lien étroit avec la wadésie latente dont mon lion souffre encore.

Oh, Pas lui en tant que Président peut être, mais son entourage tout au moins et c’est parfois très désolant, mais nous devons à la vérité de dire que les opposants déclarés n’ont encore rien proposé qui puisse rivaliser ne serait ce qu’avec les chaussettes ou les chaussures de Macky SALL.

Le rapport dont tu parles Seybani, et que tu sembles travestir sciemment, dit pour finir : « En considérant les erreurs qui ne portent pas de préjudice à la possibilité de vote et prenant en considération les dossiers encore à traiter, cela nous amène à une estimation du taux d’erreur sur le fichier compris entre 1,241% et 1,989% (je rajoute qu’il ne s’agit là que d’erreurs relatives).

Par conséquent, nous pouvons déclarer que le fichier, quoique perfectible, est cohérent, de bonne qualité, et constitue une base solide pour l’organisation de prochaines élections » Alors Seybani, je crois qu’à ce niveau être cohérent et juste c’est accepter que toutes les incohérences et tous les dysfonctionnements et anomalies listés que tu relèves et pour lesquels la mission d’audit a chaque fois proposé des recommandations, ne permettent aucunement de parler de rapport compromettant.

C’est de la duperie politicienne de la part d’un civil-opposant qui cherche à pousser des chariots en panne.

Cela ne sert à rien cher ami, je crois que ta plume est précieuse et qu’il y’a beaucoup de choses encore dans ce pays qui méritent que écrives encore et encore, mais tu n’as pas le droit d’essayer de défrayer la chronique avec du pipo.

Non cher ami, ce Mafé est indigeste et n’a rien a voir avec le rapport Mafe dont tu fais allusion.

Tes incursions en surbrillance ne sont que le résultat de tes élucubrations à charge, pour essayer de créer des problèmes et il ne m’étonnerait point que des opposants désorientés s’en saisissent pour instaurer une polémique, je parle bien évidemment de ces discussions stériles qu’on nous sert tout le temps et qui ne font que renforcer BBY au yeux du peuple.

Aide plutôt tes amis à trouver de vrais candidats et à débattre de choses qui intéressent le Sénégal. La méthode consistant a accuser quelqu’un de vol pour un mouton que vous n’avez pas encore acheté frise la démence.

Trouvez autre chose et laissez ce rapport tranquille. Nous savons encore lire!!!!!!!!

Pape SARR Nantes Duc de Diapal

ducdediapal@gmail.com

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :