Si on Applique à Aly Ngouille Ndiaye la jurisprudence du rapport de L’Ofnac : Place aux funérailles du rapport de L’Ige

= 123

Le procureur de la République a révélé hier en conférence de presse avoir décidé de renvoyer à l’Office national de lutte contre la corruption (Ofnac) son Rapport sur un présumé détournement au Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) pour non-respect de la contradiction.

Serigne Bassirou Guèye déclare avoir décelé des manquements dans le dossier.

SourceA dans sa parution de ce jeudi estime que du même coup, le Parquet annule le Rapport de l’Inspection générale d’Etat, quand on sait que l’ancien ministre des Mines, Aly Ngouille Ndiaye a toujours soutenu mordicus n’avoir jamais été interrogé par un quelconque enquêteur de l’Inspection générale d’Etat.

Dakarmatin

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :