Soutien de l’Ams à Aliou Sall : Les maires de l’opposition se désolidarisent….

= 4919

L’Association des maires du Sénégal (Ams) a sorti récemment un communiqué pour apporter un soutien à son maire Aliou Sall. Cependant, cette sortie médiatique n’est pas du goût de tous les maires, en particulier ceux de l’opposition.

Certains d’entre eux déclarent fermement que ce soutien ne les engage point. Contacté par «Seneweb», Bara Gaye, Maire de Yeumbeul Sud, se désolidarise.

«Le communiqué n’engage que ses auteurs dont le secrétaire général Mbaye Dionne (maire de Ngoudiane) et le trésorier général Abdoulaye Diop (maire de Guinaw rails) qui se considèrent plutôt comme des valets d’Aliou Sall que des dignes représentants des 600 maires que nous sommes. Je me désolidarise totalement et vigoureusement du soutien apporté à Aliou Sall dans ce scandale du siècle et demande, par conséquent, que toute la lumière soit faite», peste-t-il.

Fustigeant toujours le communiqué, Bara Gaye, membre du Pds, soulève que les membres du bureau de l’Ams ont violé les textes. Il exige, en plus, la démission d’Aliou Sall comme président de l’Ams.

«Compte tenu de la gravité des accusations, j’exige la démission du président de l’Ams qui n’est plus digne de parler et d’agir en mon nom, tant que Dame justice ne se prononce pas de manière objective», renseigne-t-il.

le maire de Yeumbeul Sud invite ainsi ses collègues maires à prendre leurs responsabilités sur cette affaire. «À mes collègues du Comité exécutif, je demande de prendre leurs responsabilités pour  la révocation des membres du bureau actuel de l’Ams pour non-respect des textes, actions fractionnelles et l’immixtion  dans une affaire pendante devant la justice internationale».

«Je ne soutiens pas Aliou Sall, je soutiens la vérité»

L’édile de la commune de Pikine Nord, Mamadou Diarra, n’est pas resté indifférent, face à la position des membres du bureau de l’Ams. Sur «Seneweb», il affirme qu’il ne soutient pas Aliou Sall dans ce reportage de la Bbc.

«Je suis maire comme tous les maires du Sénégal et membre de l’Ams. Mais je ne suis pas du bureau de l’Ams et ce communiqué ne m’engage pas. Je ne soutiens pas Aliou Sall, je soutiens la vérité».

Mamadou Diarra, par ailleurs partisan de l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall,  n’a pas manqué de dénoncer la non-implication du bureau de l’Association des maires du Sénégal sur le dossier Khalifa Sall.

«Khalifa Sall a été maire de la capitale et secrétaire général de l’Association internationale des maires francophones. Lorsqu’il a eu maille à partir avec la justice, le bureau de l’Association des maires du Sénégal n’a pas écrit un communiqué pour le soutenir», a-t-il déclaré.

Il poursuit : «Aujourd’hui, s’il s’agit d’Aliou Sall, le président, je suis désolé de constater qu’ils se mettent à vouloir lui porter une solidarité qui n’engage que les auteurs. Je ne soutiens personne. Même si l’association est là pour soutenir tous les maires, mais dans la vérité et dans l’éclatement de la vérité devant la justice.»

Comme son confrère, Bara Gaye, le maire de Pikine, fait partie de ceux qui ne sont pas au courant de la rédaction du communiqué en question.

«Ce que l’Ams devrait dire, c’est qu’elle encourage la justice, mais pas de soutenir Aliou Sall ; ce n’est pas de notre ressort. Et je me désolidarise de tout ce qu’ils disent, parce que je n’ai pas été consulté et leur parole ne m’engage pas. Il s’agit d’une affaire très sérieuse. Donc, il fallait agir au nom de tous les maires, demander l’éclatement de la vérité tout simplement, sans prendre parti».

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :