Touba: Le chambellan d’un marabout disparaît avec les 68 millions d’un dahira

= 250
L’affaire pollue l’atmosphère à Touba.
Cheikh Ndiguel Sarr ou Cheikh Sarr à l’état- civil, chambellan d’un marabout à Touba, a disparu avec les 68 millions de francs CFA de son dahira.
Connu pour sa disponibilité et son engagement dans cette organisation qui œuvre dans des actions sociales, il s’est attribué le rôle de collecteur de fonds et de cotisations mensuelles des membres que compte le Dahira à travers les différentes régions du Sénégal et un peu partout dans le monde.

D’après le quotidien L’As, afin de réussir son coup, Cheikh a attendu la période d’après Magal et de veille de Gamou durant laquelle les fonds collectés s’élèvent entre 55 et 85 millions de francs CFA.

Il a disparu avec 68 millions de francs CFA.

Informé des agissements de son chambellan, son marabout a tenté vainement de le joindre au téléphone. Une plainte a été déposée contre Cheikh Sarr auprès du procureur de la République de Diourbel.

Une procédure a été enclenchée pour lui mettre la main dessus.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :