Tragédie familiale à Thiaroye : lâché par son épouse, Arfang tue son fils de 5 ans et se suicide

= 196

La découverte macabre qui a eu lieu hier, mercredi 12 juin 2019 à Thiaroye, n’a pas livré tous ses secrets. Les premiers éléments de l’enquête préliminaire de la police ont montré qu’il s’agit d’un cas de meurtre suivi de suicide.

En effet, après avoir fait les constations sur les corps sans vie, la thèse du meurtre suivi de suicide semble la plus plausible. Quitté par son épouse, Arfang Cissé, âgé de 30 ans, aurait récupéré son fils de 5 ans et se serait retiré tranquillement dans une chambre-débarras avant de commettre son forfait.

Selon « Les Echos », il aurait coupé les veines du poignet et du coude de son fils aîné avant de précipiter sa mort par étouffement. Après son ignominie, il se serait servi des mêmes lames de rasoir pour se tailler lui aussi les veines. Il mourra ensuite par hémorragie dans la pièce.

Cissé était divorcé et père de deux (2) enfants. Selon des informations recueillies auprès de sa famille, Cissé était convenu que son épouse devait rejoindre le domicile conjugal avant les prochaines fêtes de Tabaski.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :