Traite de migrants sénégalais en Libye : Comment Ndeye Sonko et Adama Mbaye ont été déférés, leurs complices traqués

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 98

La Brigade de recherche de la gendarmerie a déféré mercredi le passeur Adama Mbaye et la dame Ndeye Sonko devant le procureur de la République pour trafic de migrants et traite de personnes. En attendant de mettre la main sur tous leurs complices.

Il faut dire que  l’arrestation du présumé passeur de migrants dans les locaux de la Rfm est loin d’être une coïncidence. Tout est parti d’une plainte déposée par une dénommée Ndeye Sonko, domiciliée à la Médina qui déplorait des faits d’abus de confiance portant sur une somme de 800.000 francs CFA.

C’est au cours de cette enquête que les gendarmes ont découvert que la dame Sonko amassait des sommes faramineuses qui ne proviennent d’aucune activité professionnelle connue. Après de longues séances d’interrogation, elle a fini par craquer avant d’avouer que tous ses revenus proviennent de transferts d’argent d’un ami en Libye.

Pour rappel, Adama Mbaye a avoué son crime samedi dernier, en direct sur la Rfm, en affirmant son implication dans ce qu’il convient d’appeler la traite des migrants en Libye, avant de faire cueillir nuitamment dans les locaux du Groupe futurs médias (Gfm) par les agents de la section de recherche de la gendarmerie.

Il est détenu depuis dimanche dans les locaux de la brigade de recherche de la gendarmerie, Adama Mbaye pour trafics de migrant et traite de personne, renseigne « l’Observateur ».  

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *