Urgent: Ali Bongo Ondimba remporte le scrutin avec 49,80% contre 48,23% pour son rival Jean Ping

= 1868

C’est dans une ambiance houleuse que la plénière de la Commission nationale électorale autonome et permanente (Cenap) a débuté dans la matinée mercredi 30 août. Une réunion décisive, puisqu’elle précède l’annonce des résultats par le ministre de l’Intérieur, Pacôme Moubelet-Boubeya.

Au sein de la commission nationale électorale, les discussions entre l’opposition et la majorité achoppent sur l’une des neuf provinces du pays, le Haut-Ogooué, fief de la famille Bongo Ondimba. Dans cette province, le président sortant et candidat à sa succession obtiendrait 95,46% des suffrages selon le procès-verbal qui devait servir de base au débat et auquel l’AFP a eu accès.

Un score provisoire et très contestée, qui donnerait à Ali Bongo Ondimba la victoire avec 49,80% des suffrages, contre 48,23% pour son rival Jean Ping, soit avec une avance de 5 594 voix sur les 27 805 électeurs inscrits au total.

Des résultats contestés par Jean Ping, qui s’est proclamé « élu » dimanche. Ses représentants au sein de la Cenap demandent un décompte « bureau par bureau » dans la province du Haut-Ogooué, comme l’avait souhaité la cheffe de la mission d’observation de l’Union européenne, Maryia Gabriel. Ce que refuse René Abogué Ella, président de l’institution.
Jeune Afrique 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :