});












37e ÉDITION DU MAGAL DE TAÏF – GRANDE AFFLUENCE

= 1470

La 37e édition du Magal de Taïf, célébrée ce vendredi 11 mars 2016, a été marquée par une forte affluence. Les disciples mourides sont venus de tous les coins du Sénégal et de la diaspora pour commémorer la disparition de Serigne Cheikh Mbacké « Gaïndé Fatma » et son fils, Serigne Mbacké Sokhna Lô.

Un balai incessant de personnalités a été noté sur place, aussi bien du pouvoir comme de l’opposition. On a noté la présence de l’ancien Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, l’ancien ministre Falilou Kane de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP), par ailleurs ex-Secrétaire général de l’Organisation africaine et malgache (OCAM), le ministre Khadim Diop, Seyni Ndiaye l’ancien directeur nationale de la Bceao, entre autres.

De grands dignitaires mourides ont également fait le déplacement, particulièrement la famille du khalife général des Mourides, Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké et de Serigne Cheikh Mbacké Gaïdé Fatma. Durant toute la journée, le khalife de Taïf, Serigne Abdou Fatah Mbacké, entouré de ses frères et proches, n’a fait que recevoir des hôtes de marque. Le mausolée de Serigne Mbacké Sokhna Lô n’a pas désempli de visiteurs, tout le long de la journée, tout comme, lors de la prière du vendredi, la grande mosquée a refusé du monde.

Le président de la République, Macky Sall, qui devait rentrer d’Arabie Saoudite dans la soirée du vendredi 11 mars 2016, est attendu lundi à Taïf pour une visite de courtoisie, mais également pour solliciter les prières du guide religieux, à l’entame de la campagne du référendum. Notre confrère Bougane Guèye Dany, Président-directeur général du groupe D-média, était aussi sur les lieux.

La ferveur de l’édition 2016 du Magal de Taïf, pour certains pèlerins, a battu des records d’affluence, à la grande satisfaction du Khalife, mais surtout du comité d’organisation, qui a mis les petits plats dans les grands, pour célébrer la mémoire de l’inoubliable Serigne Cheikh Ahmadou Mbacké « Gaïndé Fatma »,
mais aussi de « Borom Taïf », Serigne Mbacké Sokhna Lô.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *