});












Adoption du budget 2015 de la ville de Dakar: Khalifa Sall « pèse » 46 milliards.

= 564

La mairie de Dakar a adopté hier, lundi 2 février, son projet de budget pour l’année 2015 qui est arrêté à la somme de 46 milliards 869 millions 287 mille 764 francs Cfa. Selon Khalifa Sall, maire de la ville de Dakar, il s’agit d’un budget de consolidation dédié uniquement à l’investissement.

Le budget pour l’exercice 2015 de la ville de Dakar a été adopté hier, lundi 2 février, par les conseillers municipaux. Il s’élève à 46 milliards 869 millions 287 mille 764 francs. Ce budget est, selon Khalifa Sall, maire de la ville de Dakar, un budget de consolidation dédié uniquement à l’investissement. « Il est caractérisé par la finalisation des investissements. Tous les investissements prévus vont être finalisés cette année. Il est aussi caractérisé par la fin du versement des fonds de dotation commune pour permettre à nos communes de faire face à un certain nombre d’engagements »,a-t-il fait savoir. A en croire Khalifa Sall, le budget pour l’année 2015 de la ville de Dakar portera essentiellement sur des investissements lourds notamment le pavage, la voirie, l’éclairage.

«Nous avons de grands projets structurants. La voirie avec un budget de 13 milliards de francs va se poursuivre un niveau des quartiers. Concernant l’éclairage, 5 mille nouveaux points lumineux seront lancés en 2015. Nous avons déjà installé 10 mille points lumineux, plus le programme spécial autoroute et le programme spécial Fann Résidence. 8 milliards sont débloqués pour les gazons synthétiques dans 19 stades municipaux et terrains dans les communes », a annoncé le maire de Dakar.

Revenant sur la baisse notée sur le budget pour l’exercice de cette année, Khalifa Sall a expliqué : « avec l’acte 3, le budget ne peut qu’être en baisse par rapport aux années précédentes. Car, depuis le vote de cet acte, nous avons 8 milliards de recettes qui ont quitté la ville pour aller dans les communes et 4 milliards de dépenses qui sont affectées aux communes donc rien qu’au niveau de nos moyens d’action, il y a une contraction ». Toutefois, il a tenu à estimer que par une gestion rigoureuse, vertueuse et crédible, la mairie de Dakar pourra accéder à tous les types de marchés pour financer ces investissements.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.