});












AFP : La purge commence, 8 cadres suspendus

= 2727
Après avoir constaté que les incidents survenus la semaine dernière au Terrou Bi sont «des actes délibérés, prémédités et planifiés de provocation, de sabotage, de violence, qui ont perturbé une manifestation présidée par le Secrétaire général du Parti (Moustapha Niasse)» et d’autre part «une attitude de défiance publique vis-à-vis d’une décision souveraine du Bureau politique du 10 mars 2014 (consistant à soutenir Macky Sall en 2017», les cadres de l’Afp ont décidé d’exclure de leurs rangs 8 membres.
Il s’agit de Bérouba Guissé, El Hadji Diawara, Amdy Diallo Fall, El Dame Seck, Ababacar Fall, Mamadou Moustapha Wone, Saliou Sonar Diouf et Babacar Ndao». Cette décision, note le communiqué de l’Alliance nationale des cadres du progrès (Ancp) est d’application immédiate.
Les cadres de l’Afp soutiennent qu’ils vont, en outre, «tirer, sans délai, toutes les conséquences de l’attitude de défiance de certains militants bien identifiés, en particulier des membres du Bureau politique».

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.