});












Afrique de l`Ouest : les migrants cités parmi les sources de financements innovants

= 670

Les transferts d’argent des migrants vers la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui s’élèvent à 25 milliards de dollars par an, ont été cités parmi les financements innovants par un responsable de cette organisation qui regroupe quinze pays.
« Les transferts d’argent des migrants pourraient être exploités (…) pour le financement du développement de notre région », a affirmé Ibrahim Bocar Ba, Commissaire en charge des Politiques macroéconomiques de la CEDEAO, lors d’une réunion d’experts de la sous-région, mardi, à Dakar.
Ces experts sont réunis pour discuter des financements innovants pour la transformation structurelle des économies de la sous-région et d’analyser les options disponibles et l’état des lieux des mécanismes de financement innovants en Afrique de l’Ouest.
« Au niveau de la commission de la CEDEAO, la création du Fonds pour le développement et le financement des infrastructures de transport et d’énergies (Fodete), à travers une taxe sur les exportations des produits agricoles, miniers et hydrocarbures, a la capacité de générer plus de 300 millions de dollars par an », a indiqué M. Ba.
Il a estimé que des sources de financements innovants existent dans la région CEDEAO et méritent d’être davantage développées.
« Ces financements font souvent référence à des mécanismes permettant de générer de nouvelles ressources publiques (les taxes, les obligations, etc.), des instruments basés sur la dette et le préfinancement et des partenariats publics-privés qui permettent l’utilisation de fonds publics afin de créer un effet de levier pour l’investissement privé », a-t-il dit.
Sur le plan de l’intégration financière, M. Ba soutient que la CEDEAO oeuvre à l’approfondissement du marché financier régional. « Avec une capitalisation boursière d’environ 74 milliards de dollars en 2014, le marché financier régional est en forte croissance, sous l’impulsion du dynamisme de la bourse nigériane », a-t-il ajouté. Fin

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *