});












Aïda Sow Diawara en phase avec l’interdiction de la burqa : «Aucun pays n’est à l’abri d’une attaque terroriste»

= 803

Le maire socialiste de Golf Sud approuve l’interdiction du port du voile intégral annoncée par le Président Sall. Pour Aïda Sow Diawara, s’y opposer c’est
d’ailleurs ne pas être un «bon citoyen».

Le Président Macky Sall n’a pas tort d’interdire le port du voile intégral au Sénégal pour combattre le terrorisme. C’est la conviction du maire de Golf Sud, Aïda Sow Diawara, qui souligne que les attentats de Paris de la semaine dernière qui ont fait 130 morts démontrent qu’aucun pays n’est à l’abri d’une attaque terroriste. «Personne n’est épargnée.

Tout le monde s’y attend. C’est une main invisible. L’ennemi est invisible», a dit hier la Socialiste en marge de la cérémonie de remise par la mairie d’ordinateurs et des fournitures scolaires aux établissements se trouvant dans le périmètre communal. La prise d’otage, hier, à l’hôtel Radisson Blu de Bamako ayant occasionné la mort de plus d’une vingtaine de personnes renforce sa conviction que le chef de l’Etat a pris la bonne décision en interdisant le port de la burqa au Sénégal pour combattre le terrorisme. «Je suis en phase avec le Président Macky Sall.

On ne sait pas qui est derrière le voile ?

Cela peut être un homme ou une femme.
On a vu (ailleurs) des kamikazes se faire exploser derrière le voile dans des cérémonies», prévient-elle. «Il faut sécuriser notre pays. Tout ce qui prête à équivoque doit être supprimé », ajoute le maire de Golf Sud. Elle estime qu’«en matière de sécurité, tout le monde est concerné» et
que «vouloir politiser l’affaire, ce n’est pas être un bon citoyen».

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *