});












Alioune Ndoye : ‘’Nous allons continuer le désencombrement’’

= 695

Le maire de Dakar-Plateau, Alioune Ndoye, a réitéré hier, à la sortie de son audition par les éléments de la Police centrale, toute sa volonté de poursuivre les opérations de désencombrement déjà enclenchées à Petersen.

Le maire de Dakar-Plateau, Alioune Ndoye, a été entendu hier pendant plus de quatre tours d’horloge par les éléments de la Police centrale sur l’affaire de l’incendie qui a ravagé des cantines à Petersen. C’était pendant une opération de déguerpissement des marchands ambulants qui gravitent autour de la gare routière et qui étalent souvent leurs marchandises jusque dans la chaussée, empêchant du coup la fluidité du trafic urbain. Selon le maire socialiste, soutenu par ses camarades de Parti qui se sont fortement mobilisés devant les locaux abritant la Police centrale et par l’ensemble des maires de Dakar-Plateau qui ont tous fait le déplacement, ‘’il y a eu une mise à feu volontaire dans les lieux au cours des opérations de désencombrement’’.

‘’Un feu a été allumé, malheureusement les sapeurs-pompiers qui sont venus une première fois ont été attaqués et leurs matériels caillassés par ces délinquants, ils sont revenus une deuxième fois, ils ont subi le même sort, ils ont refusé de venir une troisième fois sans l’appui suffisant des forces de l’ordre. Il a fallu que j’appelle le préfet pour que toute l’armada de la police vienne appuyer les sapeurs-pompiers pour circonscrire le feu’’, témoigne le maire socialiste qui poursuit : ‘’Entre la mise à feu initiale sur l’avenue Petersen que mes propres équipes ont pu contenir et la deuxième mise à feu au fond de l’avenue Faidherbe avec des pneus, il a fallu 2h30mn aux pompiers pour venir à bout des flammes. La promiscuité aidant, le feu s’est propagé et a dévasté des magasins qui n’étaient en rien concernés’’.

‘’Aucun ambulant n’a eu un bien perdu’’

Poursuivant son propos, Alioune Ndoye de rappeler: ‘’Aucun ambulant n’a eu un bien perdu.’’ Ceux qui ont perdu des biens, selon lui, ‘’sont plutôt des victimes, propriétaires de cantines, qui n’étaient en rien concernées par les opérations de désencombrement’’. Une telle attitude constitue aux yeux du maire de Dakar-Plateau un acte criminel qui ne doit pas rester impuni. ‘’Puisque c’est le Procureur de la République qui a lui-même demandé une enquête, j’espère que la vérité jaillira et que les coupables seront débusqués’’, déclare-t-il. Non sans ajouter : ‘’Ce n’est pas parce qu’on n’est pas content dans ce pays qu’on va lancer des pierres, allumer des pneus pour faire face à l’autorité municipale venue faire son travail.’’

‘’Nous allons continuer le désencombrement’’

Pourtant, souligne le maire socialiste, ‘’c’est dans le cadre de nos missions de maire que nous avons eu à faire ces opérations de désencombrement, sur la demande de l’Etat’’. ‘’Quand j’ai eu à réhabiliter la gare de Petersen qui n’est pas un marché mais plutôt une gare routière, je m’en suis ouvert au préfet qui a demandé à faire d’abord une visite de sécurité. Ce qu’il a eu à faire en dirigeant une commission auxiliaire de sécurité. Par la suite, le PV de cette commission nous a été envoyé avec une demande précise de désencombrer Petersen. Aussitôt, les opérations ont été enclenchées. On a fait tout ce travail avec les forces de sécurité concernées’’, rappelle Alioune Ndoye qui ne compte pas reculer d’un iota dans son bras de faire avec les marchands ambulants. ‘’Nous allons continuer les opérations de désencombrement sinon il n’y aura plus d’autorité dans ce pays’’, a-t-il affirmé.

‘’Je n’ai autorisé personne à rester à Petersen’’

Le maire de Dakar-Plateau a tenu toutefois à couper court aux rumeurs selon lesquelles il aurait autorisé les marchands ambulants à rester sur le site jusqu’après la fête de Tabaski. ‘’J’ai entendu à travers les médias les gens dire que le maire que je suis les a autorisés à rester là-bas jusqu’après la Tabaski, c’est archi-faux. Je n’ai autorisé personne à se réinstaller et à rester là-bas. Ils ont été déjà sommés de quitter les lieux et ils ne le seront pas une seconde fois. Quand nous arriverons là-bas, ce sera dans la continuité de l’opération déjà déclenchée’’, s’est-il voulu clair.

‘’On ne peut pas à chaque fois demander aux maires de surseoir à leurs opérations de désencombrement parce qu’il y a la Korité qui approche. Après la Korité, c’est la Tabaski, ensuite la rentrée des classes, puis Noël. Il y a toujours un prétexte pour que ces gens continuent à encombrer les rues de Dakar’’, rouspète pour sa part Barthélémy Dias qui n’a pas manqué d’interpeller l’Etat centrale sur ses responsabilités. Soupçonnant une volonté de sabotage de l’Etat, le maire de Mermoz-Sacré Cœur rassure que Petersen sera déguerpi, que la police accompagne ou pas le maire de Dakar-Plateau. ‘’Si la police n’accompagne pas le maire de Dakar-Plateau, tous les maires de Taxawu Dakar viendront avec leurs services d’ordre et de sécurité et leurs personnels pour désencombrer Petersen et cela ne va pas durer plus d’une journée’’, menace-t-il d’un ton sec.

Enquête Plus

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *