});












Application de l’annulation de leurs rejets: Pourquoi les Préfets disent niet, YAW devra patienter

= 2207

Pour la mise en application de l’annulation de leurs rejets par les cours d’appel, les Préfets sont insensibles aux réclamations et disent toujours non pour l’exécution de ces décisions.

Selon Source A de ce lundi, « jusqu’à hier, les décisions des cours d’appel n’étaient pas notifiées aux préfets qui vont contre attaquer dès réception des arrêts portant annulation des rejets de certaines listes », relate le journal.

Il prévient cependant Yewwi Askan Wi de ne pas jubiler très tôt pour plusieurs raisons. « Avant de pouvoir jubiler définitivement, Yewwi Askan Wi va prendre son mal en patience puisque les préfets n’entendent point appliquer les verdicts prononcés par les cours d’appel, avant la décision finale de la cour suprême.

Ceci par rapports aux déclarations du porte parole de YAW, Déthié Fall qui avoue que sa coalition a récupéré 70% de leurs listes annulées et que les 30% restants le seront bientôt avec la saisine de la Cour suprême.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :