});












Après le verdict de la Cour Suprême: « La page Karim est il tournée »

= 598

Le verdict de la Cour suprême déboutant le recours en cassation de Karim Wade contre l’arrêt de la Crei a mis un terme au dossier de l’ancien ministre d’Etat libéral et cie. L’annonce émane des avocats de l’Etat qui se sont félicités d’une telle décision, à l’occasion d’une conférence de presse organisée hier, vendredi 21 août, à Dakar.

Les avocats de l’Etat se sont vivement réjouis du verdict de la Cour suprême qui a confirmé toutes les décisions rendues par la Cour de répression de l’enrichissement illicite(Crei) concernant Karim Wade et Cie. « Ce verdict est un grand pas pour la justice sénégalaise car la page Karim est tournée», a annoncé Me Yérim Thiam.

A la conférence de presse organisée hier, vendredi 21 août, ils ont précisé que cette décision montre une fois de plus que le Sénégal est un état de droit et que le combat qu’il portait était fort. « Le verdict rendu confirme la légalité de la Crei », selon Me Aly Fall. Ce dernier a tenu à préciser par ailleurs que « les avocats de Karim Wade ne reconnaissent les décisions de la Cour suprême que quand elles leur sont favorables. Et cette fois-ci, alors que leur client est noyé à terme, ils parlent de parodie de justice ». Et de faire remarquer que « Le Sénégal qui a toujours été un pays de justice ne va pas se laisser déstabiliser par quiconque ».

Pour les avocats de l’Etat, cette décision de la Cour suprême rend compte des efforts des juges qui ont soigneusement examiné les recours pour valider la condamnation de la Crei. Pour autant, Me Aly Fall a indiqué que « ce combat qu’il porte donnera une belle image du Sénégal et une belle leçon de démocratie et de justice pour les autres pays ». Selon par ailleurs les avocats de l’Etat, le fait que la défense de Karim Wade parle d’extérioriser leur combat n’est qu’une « hérésie et une malice ».

« Ce sont des gens qui n’ont jamais plaidé pour la Cour, jamais pour la justice mais des gens qui ont toujours parlé pour tromper l’opinion », a fait savoir Me Félix Sow avant d’exiger des avocats de la défense de cesser de manipuler le peuple sénégalais. Pour Me Yerim Thiam d’ailleurs, avec le verdict rendu de la Cour suprême, «les avocats de Karim et cie ont reconnu que tout ce qu’ils faisaient était vain ».

Que dire de la Raddho qui a ouvertement dénoncé le verdict de la Cour suprême ? Pour Me Yérim Thiam, la Raddho n’a pas de mot à dire car elle a toujours laissé bafouiller les droits des citoyens : « on a tué l’étudiant Mamadou Diop, Talla Sylla a été roué de marteaux mais la Raddho est restée dans son mutisme » Pour ces avocats de l’Etat, Aboubacry Mbodj doit laisser la justice faire son travail.

Sud Quotidien

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *