});












AVIS OU DECISION, UN JEU DE MOTS QUI A PERDU LE « MACKY

= 778

Le Sénégal est un pays d’honneur, qui a vu de grands hommes marquer son histoire de par les actes qu’ils ont eus à poser durant leur existence.
La parole donnée est une promesse, et une promesse est un engagement.
Lat Dior est tombé à Dekhelé, car il n’a pas voulu trahir sa parole, qui fut l’essence de son existence, les femmes de Nder ont péri car avaient elles décidé de ne point être esclaves ou prisonnières de ces « maurs » qui avaient assiégé leur terroir en l’absence de leurs vaillants guerriers walo – walo.
D’autres hommes émérites ont rendu l’âme par le fait d’un engagement pris. Mais aujordhui, le flambeau est tombé sans grosse surprise des mains de Macky Sall.
Plus récent sur nos terres, un vénéré
Guide religieux (que Dieu le sanctifie) avait sa voiture qui était tombé en panne, il se rendit chez le mécanicien avec son chambellan, et après autopsie, la réparation était estimée à 500 cent mille francs Cfa.
Le lendemain, le marabout donna le montant total à son chambellan pour qu’il le fasse parvenir au mécanicien.
Une fois arrivé au garage, il s’adressa au mécanicien en ces termes: « Mr je suis persuadé qu’avec moins de la moitié de ce montant, tu pourrait réparer la voiture, pourquoi vouloir donc demander plus au marabout? »
Le mécanicien eut un remord terrible et revit le chiffre à la baisse. Il fixa alors le prix à 220 mille francs Cfa.
Le chambellan fut satisfait et se rendit chez le marabout tout heureux. Il donna le reliquat au marabout et lui expliqua ses échanges avec le mécanicien. Le marabout garda le silence et d’un ton ferme, lui redonna
l’argent et lui dit : que fais tu de ma parole donnée? je lui avais promis de lui remettre 500 mille, et la plus petite virgule ne doit y être changée. Retourne le voir et redonne lui l’argent.
Telle fut la noble réaction du marabout pour préserver sa parole donnée.
Les sénégalais ont été déçus hier, par un homme qu’ils avaient plébiscité en 2012 avec plus de 65% des suffrages.
Face aux sénégalais hier, Macky Sall lisait très gêné son discours, il a forcé le destin, et tout le monde devrait avoir peur des lendemains du pays. Le peuple à coup sûr va se lever, et ses manifestations seront réprimées, car et le Président, et son ministre de l’intérieur sont d’une telle nervosité, que si les forces de l’ordre n’en prennent pas compte, risquent de plonger le pays dans le chao.
Vivement que le President revienne en de meilleurs sentiments et aller vers le respect de la souveraineté du peuple.

Source :assirou.net

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *