});

Awa Marie Coll Seck: ’’Le cancer, c’est mon défi en 2015’’.

= 600

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a indiqué que la lutte contre le cancer sera le défi de son département en 2015, pour soulager les nombreuses personnes qui en souffrent et qui n’ont pas de quoi payer leur traitement.

 »Le cancer, c’est mon défi en 2015, parce que je considère aujourd’hui qu’il y a trop de personnes qui souffrent et qui n’ont pas de quoi payer’’, a dit Awa Marie Coll Seck, dans un entretien paru vendredi dans Le Quotidien.

 »Les prix du traitement sont très chers, c’est tout un travail à faire et l’avons commencé », a-t-elle souligné, relevant que les médicaments anticancéreux ‘’n’étaient pas du tout sur la liste des médicaments essentiels’’.

Elle a assuré que ‘’le privé, qui vend les médicaments anticancéreux avec la Pharmacie nationale d’approvisionnement et tous les médecins cancérologues se sont mis autour d’une table pour choisir les bons produits et avec des prix en gros et des génériques’’.

 »On aura une baisse du prix des anticancéreux, ça devait même se faire en fin décembre 2014, mais ça va bientôt aboutir’’, a dit le ministre de la Santé et de l’Action sociale, assurant qu’en 2015,  »on pourra avoir accès à ces médicaments, à moindre coût’’.

Pour Awa Marie Coll Seck,  »ce sera toujours important parce que ce sont des maladies dites chroniques ».

 »Nous sommes, a-t-elle ajouté, en train de voir comment trouver des partenariats, nous avons déjà l’insuline qui est gratuite. C’est pour dire qu’il y a des efforts qui sont faits au fur et à mesure ».

 »Nous avons le projet d’un centre dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE), un institut cancer qui doit être construit. Ce sera un plus pour le Sénégal d’avoir un institut où vous avez tout sur place », a dit Awa Marie Coll Seck.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :