});












Babacar Ngom : « J’ai habité dans un poulailler sans électricité durant 15 ans.

= 729

Babacar Ngom, le patron de la Sedima (Sénégalaise de distribution de matériels avicoles) a ouvert les pages de son parcours d’entrepreneur qui l’a amené au sommet, aux étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). Invité à la table ronde organisée par l’Ecole supérieure polytechnique (Esp), comme panéliste, Babacar Ngom a tenté de motiver les étudiants à l’entreprenariat.

C’est à ses vingt ans qu’il dit s’être lancé dans l’élevage de poussins avant de s’engager dans la filière œufs de consommation. Mais, cela s’est fait avec beaucoup de sacrifices. «J’ai habité dans un poulailler sans électricité durant 15 ans. J’avais un petit champ entre Keur Massar et Malika (localités de la banlieue dakaroise). C’était vers 1978. Mais, le jour qui m’a le plus marqué, c’est quand un soir, j’ai réalisé que dans le dîner qui nous était servi à la maison, tout provenait de ma propre production : salade, tomate, ognon, poulet, pomme de terre». Et ce n’est que vers 1992 qu’il dit avoir quitté son poulailler, rappelle-t-il, devant un amphithéâtre rempli d’étudiants et d’invités.

La soixantaine aujourd’hui, il a annoncé avoir cédé la direction générale de la Sédima à sa fille, Anta Babacar Ngom qui assure la relève. Lui, se contente désormais de la présidence de l’entreprise

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *