});












Bras de fer avec Mankeur Ndiaye : Jules Diop perd son duel

= 687

Souleymane Jules Diop, nouveau secrétaire d’Etat chargé du suivi du Pudc, a finalement perdu son duel face à Mankeur Ndiaye. Car Macky Sall a supprimé celui des Sénégalais de l’extérieur.

Souleymane Jules Diop a été nommé hier secrétaire d’Etat au­près du Premier ministre chargé du suivi du Plan d’urgence de développement communautaire (Pu­dc). Les raisons sont expliquées dans un communiqué de la Pri­mature : «Dans sa volonté de donner une nouvelle impulsion au Programme d’urgence de dévelop­pement communautaire (Pudc), le chef de l’Etat a décidé de réviser l’architecture institutionnelle de ce programme en en confiant le suivi à un secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre.» Dans le même temps, explique le communiqué, le chef de l’Etat a jugé nécessaire de procéder à une légère réorganisation du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur qui, désormais, ne comprend plus de Cabinet de secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’extérieur.

Fonctionnant avec ses codes et gardant jalousement ses secrets, le pouvoir n’a pas dévoilé les dessous de cette mutation de Souleymane Jules Diop à la Primature. A travers cette décision, le chef de l’Etat met fin (tardivement ?) à la dualité entretenue au sommet du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur. L’affaire Tamsir Faye, ex-consul général du Sénégal à Marseille, arrêté pour ivresse et exhibitionnisme, avait étalé dans la rue publique les profonds désaccords qui existaient entre les deux personnalités. En relevant Tamsir Faye de ses fonctions, Mankeur Ndiaye a reçu une attaque non diplomatique de Souleymane Jules Diop. Il s’était déchaîné sur sa page Facebook pour vouer aux gémonies son patron d’alors en prenant la défense de Tamsir Faye qu’il a couvert d’éloges. «Je dénonce vigou­reusement la manière expéditive avec laquelle cette affaire Tamsir Faye veut être diligentée, le procès d’intention qui l’accompagne. Tam­sir Faye est un garçon déterminé et engagé, qui donne satisfaction dans sa mission auprès des Sénégalais de Marseille», dé­non­çait-il. En le changeant de secrétariat d’Etat, Macky Sall met fin à cet improbable duo rongé par l’incompatibilité d’humeur. Il met aussi fin à la cacophonie qui entourait la gestion du département des Séné­galais de l’extérieur où les dissonances rendaient floue la gestion de ce service.

Fin d’un duel
Aujourd’hui, Mankeur Ndiaye, qui avait refusé d’entretenir la polémique avec son ex-subordonné, a la plénitude de ses prérogatives dans ce département où il sera secondé par le directeur des Sénégalais de l’extérieur, Sory Kaba. Il peut savourer une victoire sur Jules Diop qui se sentait à l’étroit dans ce département où on lui a «fait vivre des misères».
Comment se sentira-t-il dans ses nouveaux habits ? Le nouveau secrétaire d’Etat auprès du Pre­mier ministre chargé du suivi du Plan d’urgence de développement communautaire (Pudc) va labourer un terrain vierge sous la responsabilité du Premier ministre. Quoi­que l‘exécution du Pudc, lancé au mois de juillet par le chef de l’Etat, destiné à lutter contre les inégalités, est confiée au Pro­gramme des Nations unies pour le développement (Pnud). Il dispose d’une en­veloppe de plus de 400 milliards de francs et cherche à doter le monde rural de pistes de production, d’eau et d’énergie, entre autres.

  Le Quotidien

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *