});












Camps d’entraînement de Djihadistes de l’État Islamique à Saly

= 1093

scoop:   Cette révélation est du journal italien qui s’appelle Il Giornale.it  mondo

Qui en a parlé dans sa livraison du 14 avril et on se demande si ce n’est pas vrai pourquoi les italiens cherchent à tuer la destination Sénégal en parlant d’implantation de camps d entraînement djihadistes.

Les autorités sénégalaises doivent entendre toutes les personnes citées et saisir l’ambassade d’Italie au Sénégal et le consul du Sénégal ou l’ambassadeur en Italie sans oublier les affaires étrangères car c’est très grave et c’est pourquoi nous avons essayé de vous traduire le texte écrit en italien.

Dans l’article il est dit qu’après le Burkina Faso, le Mali la côte d’ivoire il y a à Saly une zone balnéaire au sud du Sénégal, des camps d’entraînements de l’État islamique au Sénégal et le directeur des bougainvilliers Mr Sabaly a dit qu’ils ont brûlé des véhicules au niveau de leur parking et le commissaire Seck Pouye de Saly aurait dit que les hommes de Khalifa de l’État islamique sont parmi nous.

les réservations sont en baisse au niveau de l’Italie et de l’Espagne, L’état islamique prépare à partir du Sénégal les marchands ambulants qui vont profiter de l’été pour des attentats au niveau des plages avec des klachnikovs et des ceintures explosives.

Il y a un médecin un homme de confiance du terroriste Baghdati un médecin qui est au Sénégal et dont l’alerte a été donnée par la police locale.

La cellule de Saly est dirigée par ce médecin qui s’appelle Peter Saadi âgé de 26 ans rentré à Dakar après avoir combattu avec les milices de Al Bagdadi et qui dès son arrivée à Dakar préparait un attentat au niveau des discothèques aux Almadies que fréquentent les touristes mais l’État islamique a changé de stratégie pour lui demander de faire de la propagande et de former les djihadistes qui viennent du Ghana de Guinée et du Sénégal selon le colonel de la force spéciale de Dakar.

Et dans cette affaire le ministre de La Défense Augustin Tine a eu à intervenir et a promis d’encercler les terroristes et le ministre a dit qu’ils avaient arrêté des milliers de personnes après grand Bassam et Burkina, mais ils ont libéré tout le monde et l’opposition avait considéré les arrestations comme de la propagande.

Nos compatriotes émigrés sont très inquiets cela va leur rendre l’accès difficile au niveau des plages et ceux qui voudront venir passer l ‘été vont avoir tous les problèmes du monde sans compter les touristes qui vont se détourner du Sénégal d’où une perte énorme pour le tourisme.

On se pose la question si le Ministère du tourisme et les affaires étrangères sont au courant si ce n’est pas le cas votre site www.samaview,com leur donne l’information et leur demande de faire un clic sur ce lien  www.ilgiornale.it campi isis in Senegal

Auteur: Luigi Guelpa  (journaliste qui a traduit cet article)

Source: ilgiornale.it

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *