});

Candidature de Mahammed Boun Abdallah Dionne: Les remontrances de Thierno Alassane Sall à son ex-collègue PM

= 809

C’est pour lui une candidature qui doit étonner plus d’un. Mahammed Boun Abdallah Dionne qui déclare sa candidature pour l’élection présidentielle de 2024 est selon le président de la République des valeurs (RV), tout simplement incohérent d’après la posture qu’il a toujours eu devant le chef de l’ exécutif et devant les incohérences et « déboires » qui ont marqué le régime actuel. « Lorsque j’ai refusé le contrat avec Timis, c’est Boun Abdallah qui l’a signé cinq jours après ma démission. Et Timis est parti avec 200 milliards de nos francs » a lancé l’ancien ministre de l’énergie dans le gouvernement de Boun Abdallah Dionne.

 

Selon Thierno Alassane Sall, « l’ancien Premier ministre Mouhammad Boun Abdallah Dionne a déclaré sa candidature pour l’Élection présidentielle de 2024. Mais c’est une décision qui défie les exigences de son mentor qui continue d’appeler à se réunir derrière le candidat de Benno Bokk Yakaar ». Le leader de RV, lors de l’émission « tribune présidentielle » sur la Sen Tv, n’a pas manqué l’occasion d’exprimer ses doutes quant à la sincérité de la candidature de l’ancien Premier ministre Boun Dionne. « Moussoul wahh déétt.. » (Il n’a jamais dit ‘‘Non’’) devant le président de la République même s’il lui semblait incompréhensible que quelqu’un puisse dire ‘‘Non’’ au chef de l’État ›› poursuit Thierno Alassane Sall, qui pense bien que cette candidature de l’ancien Premier ministre est « voulue » et « orchestrée » par le chef.

 

Revenant sur la candidature de Mahammed Boun Abdallah Dionne, Thierno Alassane Sall s’étonne : « Pourquoi je rigole de la candidature de Boun Abdallah et de ses nouvelles positions de changer les contrats signés? C’est parceque c’est lui-même qui les a signés du temps où il occupait le poste de Premier ministre. Alors comment celui qui n’a jamais dit « NON »devant les négociations, veut nous faire croire qu’il est sincère dans son nouveau projet » s’étonne TAS.

 

Selon le président de la République des Valeurs( RV), il s’agit d’être cohérent et de dire Non le moment opportun. Il est temps estime-t-il, que les sénégalais puissent enfin, distinguer ceux qui les leurrent des hommes intègrent prêts au sacrifice.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *