});

Cardinal Adrien Sarr : « Nous les africains, il faut que nous acceptions de davantage penser pour nous mêmes »

= 905

Hôte d’une délégation de la Ligue sénégalaise contre le tabac (Listab), conduite par le Pr Abdou Aziz Kassé qu’il a reçu en audience, ce vendredi, le Cardinal Théodore Adrien Sarr est revenu sur les échanges qu’il avait eus avec le président Macky Sall, lors d’une audience. Chef de l’église catholique, il dit avoir invité les autorités étatiques sénégalaises et même ceux du continent africain à prendre leur destin en main. «Je disais, l’autre jour, au Président, que nous les Africains, il faut que nous acceptions de davantage penser pour nous mêmes. J’ai dit, nous donnons trop de procuration, aux autres pour penser pour nous, parler pour nous et faire pour nous.

C’est à nous de penser pour nous-mêmes, dire ce que nous voulons pour notre bien, pour notre développement, faire ce que nous voulons pour notre bien pour notre développement et non pas accepter qu’on vienne nous imposer n’importe quoi, même si cela nous est nuisible», a confié le cardinal Sarr. Devant la délégation de Listab venue lui faire le point sur le vote de la loi contre le tabac et surtout pour lui remettre son diplôme de membre d’honneur de la Listab et de celui décerné par l’‘’Association Prévenir’’, il a exprimé ses encouragements et son soutien.
«Je ne croyais pas mériter autant, mais il vous revenait de juger ce que j’ai pu apporter comme petite contribution, à vos efforts. Et moi, c’est vos efforts que je vois. Je crois que mon action a été de vous accueillir, de vous écouter, de vous encourager et de prier Dieu pour que vos actions puissent réussir. (…) Bravo pour ce combat mené pour que nous Sénégalais, nous africains, nous disons : ‘’le tabac nous n’en voulons pas’ et faisons une loi qui nous permette de limiter au maximum son utilisation dans notre pays », a-t-il dit.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :