});












Ce que Serigne Abdou Mbacké, Khalif de Baye Cheikh Khady, Chef religieux à Darou Moukhty préconise pour la Gambie

= 828

Il a tenu à jeter son grain de sel dans la situation en cours en Gambie, marquée par la perte du Pouvoir par le dictateur Yaya Jammeh.

Pour ce faire, Serigne Abdou Mbacké, Khalif de Baye Cheikh Khady, a invité « le peuple gambien pour  qu’il garde la sérénité et le calme  jusqu’au bout du processus, car, ces élections qui viennent de se dérouler dans ce pays sont  la preuve que seule peuple est souverain ».

Aussi, exhorte-t-il « les chefs religieux de toutes les confréries et toutes les confessions à prier pour que la Gambie traverse cette phase décisive de son histoire politique  sans aucune égratignure ». Actusen.com vous publie, à cet effet, l’intégralité de la déclaration de l’homme de Dieu. 

INTEGRALITE DE LA DECLARATION

Le peuple gambien dans un élan démocratique inédit vient de décider par la voie des urnes, dans le calme et la sérénité de changer de régime. Une première alternance démocratique longtemps attendue par la  nation gambienne  avec patience et  dignité.

Au regard des liens historiques, culturels et religieux qui unissent le Sénégal et la Gambie, je me dois en tant que Chef religieux épris de paix et de justice, de prendre position sur une question qui dépasse les seuls acteurs politiques.

C’est la raison pour laquelle, je lance un appel  solennel au peuple gambien pour  qu’il garde la sérénité et le calme  jusqu’au bout du processus, car, ces élections qui viennent de se dérouler dans ce pays sont  la preuve que seule peuple est souverain.

Je voudrais également inviter les chefs religieux de toutes les confréries et toutes les confessions à prier pour que la Gambie traverse cette phase décisive de son histoire politique  sans aucune égratignure. Je les invite surtout à encadrer la jeunesse dans toutes ses composantes pour éviter tout débordement.

Je voudrais aussi demander aux autorités sénégalaises d’user de toute leur influence pour que la Gambie sorte intacte de cette période électorale si délicate.

J’appelle les plus hautes de la CEDEAO à  un encadrement intelligent et responsable de ce moment historique en cours en Gambie.  Il y va  de l’intérêtsupérieur de toute la Sous-Région.

Enfin, je prie Dieu qu’il repende sa grâce sur le peuple frère de la  Gambie pour règne la paix dans ce pays que nous aimons tous.

Serigne Abdou Mbacké Khalif de Baye Cheikh Khady

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.