});












Classement – Bourses africaines : La Brvm se hisse au 1er rang en 2015

= 771

Pour la première fois depuis sa création, la Bourse régionale des valeurs mobilières se classe en tête des bourses africaines en termes de progression de son indice de toutes les valeurs cotées (Brvm composite).

La Bourse régionale des va­leurs mobilières de l’Union économique et monétaire ouest africaine a pris la tête du peloton. En réalisant une «performance historique», la Brvm s’est hissée au premier rang des bourses africaines en termes de progression de son indice de toutes les valeurs cotées (Brvm composite) pour l’année 2015 et en affichant une plus forte progression que la plupart des bourses mondiales, selon un communiqué du service de la communication de l’institution chargée de l’organisation du marché boursier et de la diffusion des informations boursières au sein de l’Uemoa basée à Abidjan, en Côte d’I­voire.

Cette performance de 17,77 %, mentionne le document, «est réalisée dans un contexte où la grande majorité des bourses africaines termine l’année 2015 dans le rouge et les principales bourses mondiales ont subi les effets de la stagnation de l’activité économique, de la baisse du prix du pétrole et des contre-performances des pays émergents». Aussi, note-t-il, «ce positionnement de la Brvm est lié à la consolidation de la croissance au sein de l’Uemoa et particulièrement en Côte d’Ivoire.

Il est également le fruit de la stratégie de promotion régionale et internationale déployée depuis plus de trois ans par ses dirigeants. Il traduit enfin les atouts de l’intégration, de la stabilité monétaire et confirme les bénéfices de l’innovation».

Ainsi, «la Brvm a terminé l’année 2015 avec une capitalisation du marché des actions de 7 499 milliards 667 millions 683 mille 220 francs Cfa, soit une progression de 18,67% en un an».

Regroupant le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo et la Côte d’Ivoire, la Brvm est l’unique bourse au monde commune à plusieurs pays.

Dans le classement, la bourse du Botswana et celle de l’Afrique du Sud occupent la deuxième et troisième place avec des performances respectives de 11,58% et de 1,85%. La bourse de l’Egypte, d’après le communiqué, occupe la dernière place dans le classement.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *