});












COMMUNIQUE : POURSUITE DES AGRESSIONS ET PROVOCATIONS ISRAELIENNES CONTRES LES LIEUX DE CULTES CHRETIENS ET MUSULMANS EN PALESTINE

= 1256

L’Ambassade de l’Etat de Palestine au Sénégal condamne fermement, l’incendie la semaine passée par des colons extrémistes, de la mosquée Al-Huda du village de Jab’a, près de Bethléem ainsi que l’inscription de slogans racistes, hostiles aux musulmans, incitant aux meurtres. De même, qu’elle condamne l’incendie il y a quelques jours par d’autres extrémistes israéliens, de nombreuses parties d’une église orthodoxe à Jérusalem, et l’inscription de slogans hostiles au christianisme et au prophète Jésus-Chris.

L’Ambassade de l’Etat de Palestine au Sénégal est vivement préoccupée. Cette campagne de terreur et de violence, vise à inoculer le concept de guerre de religion en Palestine afin de faire oublier la nature coloniale de l’occupation israélienne de notre pays. Elle estime que ces agressions terroristes répétées dites « price tags » (prix à payer), contre les églises chrétiennes et les sites islamiques, commises par des organisations terroristes israéliennes connues du gouvernement israélien, au vu et au su de ses différents organes de sécurité, prouve une complicité avec l’appareil sécuritaire israélien. La fermeture  récente de la rue Shuhada, (détruisant la vie de dizaines de milliers de citoyens palestiniens dans la vieille ville) ainsi que cette politique généralisée, est un appel des officiels israéliens à la violence et l’extrémisme, et à la continuation de la guerre totale par le gouvernement israélien visant la poursuite de la judaïsation de Jérusalem-Est (Al Quds) et le transfert de la population palestinienne.

L’Ambassade de l’Etat de Palestine au Sénégal rappelle, que ces agressions et actes de vandalisme, se déroulent au moment où nous marquons le triste anniversaire du massacre de la mosquée Al Haram Al Ibrahimi, qui a vu le 25 Février 1994, le terroriste et colon extrémiste, Baruch Goldstein, commettre le massacre lâche de 29 fidèles palestiniens, au moment de leur prière à l’aube du vendredi du mois sacré du Ramadan.

L’Ambassade de l’Etat de Palestine au Sénégal considère le gouvernement israélien entièrement responsable de ces attaques racistes et fascistes, commises par des terroristes israéliens qu’il continue de protéger.  Elle appelle la communauté internationale dans son ensemble, les pays africains, les institutions internationales islamiques et chrétiennes à sortir du silence et agir d’urgence pour fournir une protection internationale au peuple palestinien, comme un prélude à notre droit à l’autodétermination. Elle exhorte les Nations-Unies à prendre les mesures nécessaires pour mettre fin à ces actes de terrorismes et à l’impunité d’Israël.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.