});












CONSEIL DES MINISTRES DELOCALISES: Macky Sall retourne sur ses pas

= 768

Après une première série de conseils des ministres délocalisés dans toutes les régions du pays, le président de la République a décidé d’entamer un autre cycle.

Pour, dit-il, constater de visu l’état d’exécution des programmes d’investissements prioritaires de l’Etat tenus par les Gouverneurs de région.

Macky Sall retourne sur ses pas.

Après un premier cycle de conseils des ministériels délocalisés, le chef de l’Etat a décidé de descendre à nouveau dans les régions.

En réunion du Conseil des ministres hier, il en a informé le gouvernement. Pour le Président Macky Sall, cette démarche ‘’innovante et civique’’ est l’expression de sa volonté résolue de territorialiser les politiques publiques et de rompre un clivage ancien entre Dakar et le reste du pays.

Selon lui, ‘’les conseils des ministres délocalisés ont permis de recentrer l’action stratégique de l’Etat dans chacune des quatorze régions du pays, en les dotant d’un véritable projet de territoire, fruit de la consolidation des aspirations légitimes des populations, et ont abouti à l’élaboration d’un vrai programme territorial de l’Etat qu’il convient d’évaluer’’.

Dès lors, après les conférences territoriales d’évaluation de l’état d’exécution des programmes d’investissements prioritaires de l’Etat tenues par les Gouverneurs de région, il informe le gouvernement qu’il entamera un nouveau cycle de conseils des ministres délocalisés consacré cette fois-ci à la revue générale des réalisations.

Le Président Macky Sall a par ailleurs profité de la réunion du conseil des ministres d’hier pour apprécier ‘’positivement’’ les performances du travail gouvernemental.

A cet effet, il a tenu à féliciter le Premier ministre et l’ensemble du gouvernement pour les résultats économiques et sociaux ‘’notables’’ obtenus en 2016.

Ainsi, en vue de les amplifier durant l’exercice 2017, le chef de l’Etat a demandé au gouvernement d’accélérer le rythme de mise en œuvre des projets et programmes du Plan Sénégal émergent, ‘’en accordant une priorité particulière à la consolidation de la décentralisation, à la modernisation de l’Administration, à l’amélioration de l’environnement des affaires et au développement des Pme/Pmi’’.

Dans sa lancée, le chef de l’Etat a aussi invité le gouvernement à veiller à la relance du tourisme, à la valorisation optimale de l’artisanat national et du secteur informel, à l’intensification de l’exécution des projets de promotion de l’emploi des jeunes, ainsi qu’à l’application de la mesure de baisse de 10 % sur les factures d’électricité.

Rappelant par ailleurs au gouvernement la place fondamentale de la culture dans le Pse, le président de la République a instruit le gouvernement de poursuivre, en accord avec la communauté artistique nationale, la politique de décentralisation de l’action culturelle, en veillant, au plan national, à la répartition optimale des infrastructures culturelles, à la promotion des cultures urbaines, à la mise en place d’industries culturelles innovantes.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *