});












CÔTE d’IVOIRE : DÉCOUVREZ, 5 ANS après, ce que GBAGBO FAISAIT avant sa CAPTURE par la France

= 1206

11 avril 2011-11 avril 2016, il y a de cela cinq ans que Laurent Gbagbo perdait le pouvoir à l’issue d’une crise post-électorale.

Dans sa parution de ce lundi le journal proche du pouvoir « Le Patriote » barrait à sa une l’ex-président ivoirien avait déclaré devant les éléments des Forces Républicains de Côte d’Ivoire (FRCI), « Ne me tuez pas » , le jour de son arrestation le 11 avril 2011.

gbagbo capturer1

Ce qui serait faux, selon l’un de ses proches en exil au Ghana. L’ancien Ministre Lazare Koffi Koffi révèle la dernière déclaration de son mentor en sa résidence de Cocody.

« Ce jour-là Sarkozy largua 86 missiles sur la résidence du chef de l’Etat. Le président Laurent Gbagbo, serein et confiant en son Dieu priait et chantait le Psaume 118 (117) lorsque les ennemis de notre pays ont mis leur main sanglante sur lui. Le verset 17 de ce Psaume dit : Non, je ne mourrai pas, je vivrai pour raconter les œuvres du Seigneur » , révèle le natif d’Aboisso , avant de poursuivre . « C’est cette phrase que les assaillants haineux ont mal entendu et ont vite transformé, pour se moquer. Non, ne me tuez pas ! ».

Cinq après sa chute, l’ombre de Laurent Gbagbo plane toujours dans le pays. Son procès débuté depuis Janvier dernier se poursuit à la Cour Pénale Internationale (CPI).

L’ex chef de l’Etat ivoirien est poursuivi pour sa présumée responsabilité dans la crise post-électorale de 2011, qui fait selon l’ONU plus de 3000 morts.

abossanews.net

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *