});












LES CRE, UN OUTIL DE RECHERCHE DE LA TRANFORMATION DE PRODUITS AGRICOLES (MINISTRE)

= 1036

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane a émis samedi à Médina Yéro Foulah, le souhait de voir le Centre de recherche et d’Essai (CRE) élaboré des recherches dans le domaine de la transformation de produits agricoles contribuant ainsi à la politique d’autosuffisance alimentaire.
‘’ Médina Yéro Foulah est un département, grand producteur en céréale du pays. Ce CRE va permettre l’accès des populations à des technologies déjà mûres et aux résultats de la recherche dans le domaine de la transformation de produits agricoles contribuant ainsi à la politique d’autosuffisance alimentaire du gouvernement’’, a-t-il dit.
Mary Teuw Niane procédait à l’inauguration du Centre de recherche et d’Essai de Médina Yéro Foulah, financé et équipé par l’Etat du Sénégal d’un montant de 100 millions de francs CFA.
‘’ Le CRE, un outil destiné à vous rapprocher de la science, de la technologie et de l’innovation. Un outil de service à la communauté que mon département met à la disposition de toutes les couches socio-professionnelles’’, a expliqué le ministre.
Le programme d’implantation de Centres de recherche et d’essai (CRE) a été mis en place depuis 2004. Il est entièrement financé par l’Etat et destiné à toutes les régions et départements du pays.
Selon Mary Teuw Niane, l’accessibilité libre et gratuite des CRE et leur caractère non lucratif établissent le premier critère du rapport de proximité de la recherche scientifique avec la société.
‘’ Ces CRE dont l’offre de formation reste liée aux potentialités de la zone d’implantation peuvent jouer un rôle central dans la mise en place des pôles régionaux de développement’’, a-t-il dit.
M. Niane annonce que les activités déjà commencées ont permis de former 190 usagers dans les domaines des énergies renouvelables, en informatique, transformation agro-alimentaire et saponification.
Dans ce sens, a-t-il poursuivi, l’impact sur les populations prend une dimension particulièrement visible par la sensibilisation et la formation des jeunes, la création d’emplois, la création de valeurs ajoutées à travers l’application des résultats de recherche et de l’innovation.
Le CRE de Médina Yéro Foulah a été inauguré après ceux de Dakar, Thiès, Louga, Saint-Louis, Matam, Sédhiou, Diourbel, Fatick et Kolda. Il sera suivi dans quelques semaines de Guédiawaye, Pikine et Tivaouane, Sinthiou Bamambé, Touba et Bambey.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *