});












Darou Mouhty : Le Khalife en colère contre le pouvoir 

= 3933

Serigne Abasse Mbacké n’a pas mis de gants pour condamner les impairs qui émaillé l’organisation du dernier Magal de Darou Mouhty.

Le khalife de la famille de «Borom Darou» évoquera le plan de circulation inadapté à la localité et ayant exposé les talibés à des difficultés de déplacement dans la cité.

C’était au cours d’une rencontre à laquelle il avait convié l’ensemble de la famille de Mame Thierno Birahim ainsi que de tous les Cheikhs se réclamant de Darou Mouhty.

 «Plus jamais d’obstruction des voies d’accès pendant le Magal…»

Le khalife de Darou Mouhty a fustigé les difficultés auxquelles les talibés et autres pèlerins ont fait face pour rallier la cité religieuse.

«Il ne sera plus jamais toléré que toutes les voies d’accès principales qui desservent Darou Mouhty soient interdites de circulation pendant le Magal.

Les autorités administratives doivent, dès à présent, réfléchir sur les voies et moyens pour gérer ce problème de circulation à l’intérieur de Darou Mouhty.

Je pense à l’élargissement de certaines routes, leur couverture en latérite, à défaut d’un bitumage et le dégagement de la Rocade pour désengorger certains axes», dira le marabout.

 La feuille de route du Khalife

Ayant accédé au Khalifat, il y a un an, le patriarche de Darou Mouhty a en ligne de mire la modernisation de la cité. Une ambition qu’il a partagée avec ses frères, les Cheikhs et autres talibés.

Serigne Abasse reste convaincu qu’il ne faudra pas tout attendre de l’Etat pour développer sa localité.

Ainsi, il a exhorté les talibés à se mobiliser pour sortir Darou Mouhty de l’ornière.

«Darou Mouhty s’est toujours particularisée dans les actions portées par la communauté mouride.

Il ne faut pas que les héritiers que nous sommes, dérogent à cette règle», a-t-il signalé. Pour lancer les activités, il met entre les mains de la Commission chargée de piloter le projet, 10 millions de FCfa.

Via son porte-parole, Serigne Bassirou Mbacké Abdou khoudoss, à qui il renouvelé hier sa confiance, la Khalife annonce la prochaine mise sur pied de plusieurs autres commissions dans les domaines ayant trait au développement de Darou Mouhty.

Des blocs de carnets de 100 tickets sont aussi disponibles pour la collecte des contributions des talibés et autres sympathisants intéressés par la modernisation de la cité de Mame Thierno Birahim.

A cette occasion, le chef de village, Serigne Cheikh Astou Faye Mbacké et le Jawrigne, Serigne Moustapha Absa Mbacké, ont été confirmés à leur poste.

Pour éviter tout amalgame avec le projet de modernisation de Touba initié par le Khalife général des mourides qui invite chaque talibé à symboliquement contribuer à hauteur de 1140 francs, Serigne Abasse Mbacké précise que la participation au projet de développement de Darou ne dédouane aucun talibé.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *