});












DÉFAITE DU POUVOIR CHEZ LES MOURIDES : Cheikh Bara Gaye, la panacée du pouvoir à Touba ?

= 877

Les conséquences des résultats du referendum dans le département de Mbacké.
commencent à se faire sentir. L’opinion commence à se demander comment la majorité présidentielle s’est fait laminer à Touba. 80% des électeurs de la cité religieuse ont voté « Non » lors du référendum constitutionnel du dimanche 20 mars 2016.

Manque de communication et de concertation, amalgames sur des questions qui ne sauraient tenir la communauté de Cheikhoul Khadim, mauvais castings pour représenter la majorité avec des personnalités désobligeantes (insolence et violence), tout était préparé pour arriver aux résultats que l’on sait.

A qui la faute ?
Le camp présidentiel qui est certainement déjà à la recherche de nouveaux relais fiables dans le département peut compter sur l’entregent de Cheikh Bara Gaye.
Ce natif de Mbacké (quartier Pallen) est un Fervent talibé mouride.

Issu d’une famille qui prend ses ramifications à Darou Salam, il est influent dans tout le département de Mbacké.
Sa mère Seynabou lo, amie de Feu Serigne Moustapha Thieytou est une des confidentes proches du Khalife Général des mourides, Serigne Sidy Mokhtar.
Self made man, il a eu à être le plénipotentiaire de nombreuses familles religieuses en Europe où il a vécu pendant plus de 20 ans.
Rentré au Sénégal depuis 1998, il investit dans les services, l’électronique et l’immobilier.
Ce fils de Serigne Cheikh Sai Mbacké fait la fierté de la famille de serigne Souhaibou Mbacké, l’un des fils parmi les plus spirituels du fondateur du mouridisme.

Il a donc tous les atouts pour être un interlocuteur valable entre l’Etat, le terroir mouride et la diaspora.

Ahmadou G.Kamara
Point E

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *