});












Démission du président italien Giorgio Napolitano.

= 2170

Le président italien Giorgio Napolitano, 89 ans, a démissionné mercredi, a annoncé la présidence de la République dans un bref communiqué.

M. Napolitano « a signé ce matin, à 10h35 l’acte de démission de sa charge », précise le communiqué. Elu en 2006 et très respecté dans le pays, M. Napolitano avait été réélu en 2013 faute d’accord entre les partis sur un successeur, mais n’avait jamais fait mystère de son intention de quitter sa fonction bien avant la fin du septennat en 2020 en raison de son grand âge et de sa santé.

La lettre de démission a été transmise à la présidente de la Chambre des députés, Laura Boldrini, chargée de convoquer l’assemblée des « grands électeurs » dans un délai de 15 jours, au président du Sénat, Pietro Grasso, qui assurera l’intérim et au chef du gouvernement.

Cette démission était attendue, et depuis plusieurs semaines la presse italienne fourmille de noms de potentiels successeurs, même si aucun ne semble en mesure de faire consensus. Parmi ces noms figurent les anciens chefs du gouvernement Romano Prodi et Giuliano Amato, l’ancien maire de Rome Walter Veltroni, les ministres Pier Carlo Padoan (Economie) ou Roberta Pinotti (Défense). Souvent cité, le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi a déclaré à l’hebdomadaire allemand Die Zeit que ce n’était « pas (son) travail ».

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.