});












Désaffectation de parcelles à Mbacké – les populations marchent contre le maire

= 464

La gestion du patrimoine foncier de la commune de Mbacké par l’actuel maire Abdou Mbacké Ndao a été vivement critiquée ce vendredi lors d’une marche initiée par des populations impactées par une mesure de désaffectation de parcelles dans la commune.

Selon leur porte-parole Birahim Diagne, le maire de Mbacké a illégalement pris des parcelles d’honnêtes citoyens de Mbacké pour les offrir à d’autres personnes, notamment des fonctionnaires qui les revendent au plus offrant.

« Ces parcelles dénommées Fahu 1 et 2 sont viabilisées depuis 1986. Entre 2020 et 2021, il s’est caché derrière une commission régionale pour retirer des parcelles. Nous avons même la liste de personnes à qui il a vendu des parcelles. Le moment venu nous allons le prouver. Face à cette forfaiture, nous interpellons le chef de l’exécutif départemental pour qu’il revienne sur cette décision. Une plainte va aussi permettre de nous battre sur le plan judiciaire afin d’obtenir gain de cause » dit -il.

La société civile à travers la section forum civil s’est joint à la lutte et dénonce une spéculation foncière qui n’honore pas à son avis, le premier magistrat de la ville. Samba Koumé promet d’accompagner les impactées jusqu’à la victoire finale.

Le maire Serigne Abdou Mbacké Ndao dans un entretien avec la presse, avait rejeté en bloc ses accusations avant de rassurer que toute personne impactée, devrait se présenter afin de se faire régulariser. Selon lui, une centaine a été déjà rétablie dans ses droits.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :