});












Diourbel: Le mouvement Degg moo woor réclame la démission du maire, Malick Fall

= 687

« Diourbel regrette son choix porté sur le maire, Malick Fall qui doit démissionner s’il trouve la mission difficile voire impossible ». Les Diourbelois sont en train de se plaindre de la mauvaise  gestion de la municipalité. Un maire confronté aux réalités des problèmes d’une commune sale, sombre et très mal gérée. Le manque de vision stratégique, l’incompréhension de l’acte 3 et la mal gouvernance ». Voilà ce qu’a déclaré aujourd’hui Modou Fall coordonnateur du mouvement dénommé « Degg moo woor », par ailleurs candidat malheureux aux dernières élections locales.

A travers son diagnostic de la gestion de la mairie par l’actuelle équipe municipale dirigée par le maire Malick Fall, Modou Fall décrète : » la commission sociale se gère dans le népotisme et l’utilitarisme. Certains conseillers ne sont pas impliqués dans la répartition des aides disponibles pour les démunies. Les attentes des populations par
rapport à la voirie, l’insécurité et la gestion des ordures, sont toujours d’actualité ».

Poursuivant, Modou Fall martèle: « la route de l’hôpital , le boulevard Ely Manel Fall et la rue du commerce prolongée qui sont les routes les plus empruntées, sont dans le noir et sont inondées. Les deux bassins sont pleins et les charrettes allant vers Medinatoul traversent ces voies sales et non sécurisées pour transporter leurs clients »

Et d’ajouter : « le calendrier des sessions n’est pas respecté, nous avons pour exemple le décalage des sessions du 09 mars 2015 et 13 août 2015. Un écart anormal et dépassant la règlementation et les recommandations. Dans cette logique, il ne sera possible que de faire 2 sessions par an. Les marchés de gré à gré (la réfection d’une partie du marché attribuée gracieusement), la mauvaise gestion des patentes. L’administration et l’organisation du grand marché Ndoumbe Diop posent problème. Le manque d’innovation dans la gestion de l’état civil »

Les changements tant attendus tardent et les populations commencent à souligner le tâtonnement du maire et son incompréhension des lois et règlements qui régissent le fonctionnement d’une commune. Il lui conseillerait de démissionner s’il trouve la mission impossible.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *