});

Djibo Kâ s’inquiète de la situation économique du pays et tacle le PSE

= 640

Djibo Kâ appuie sur l’alarme pour sonner l’alerte dans le monde rural. En visite à Linguère samedi, le secrétaire général de l’Union pour le renouveau démocratique (Urd) a déclaré : «Le pays va mal, rien ne marche et la souffrance du monde rural s’accentue de plus en plus.»

L’ancien ministre d’Etat invite par conséquent le chef de l’Etat et son équipe à «réagir le plus vite possible pour soutenir des paysans et des éleveurs qui sont préoccupés par la faim et la soif». M. Kâ a peint de façon générale une situation de pauvreté «inquiétante». «Le nombre de pauvres est passé de 5 millions 700 mille en 2012 à 6 millions 300 mille, soit 11% en 4 ans», dit-il, regrettant d’ailleurs un «faible taux de croissance» qui fait que le Sénégal occupe le «dernier rang de l’Uemoa». Selon le député non-inscrit, «le Plan Sénégal émergent qui devrait être la seule alternative pour sortir le pays de l’impasse est maintenant politisé».

L’Urd aura un candidat en 2017

Le leader de l’Urd, qui remobilisait ses troupes, s’est par ailleurs réjoui que son parti se porte «à merveille» dans le département de Linguère du fait de ses résultats issus des dernières Locales. Djibo Kâ a ainsi annoncé la candidature de son parti à la prochaine Présidentielle de 2017 sans préciser le candidat.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :