En prison pour apologie du terrorisme depuis 2015, l’imam Seye a été libéré

= 2930

Dans ses affirmations, l’imam Seye disait du président ainsi que des militaires envoyés au Mali qu’ils étaient des mécréants profanateurs.

Un discours tinté de propos radicaux considérés par la loi comme une apologie au terrorisme. Il passera deux ans de sa vie derrière les barreaux.

Devant la barre pourtant, assurant sa propre défense, l’imam Seye aura assumé ses propos.

Et pour  désobéissance militaire et intolérance religieuse, il écopera de 30 mois de prison dont 24 ferme.

Cette peine a été dépassée depuis le 12 octobre, renseigne pressafrik, reste à savoir maintenant si ces deux ans de prison ont altéré ses convictions.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *