});












Errance des enfants : Talla tacle serigne daara, parents et tuteurs

= 713

Au moment où l’Etat du Sénégal entreprend le projet de modernisation des daara, le maire de Thiès annonce un ambitieux programme d’éradication de l’errance des enfants à Thiès.

Le maire de la ville de Thiès Talla Sylla a annoncé hier un important programme de protection et de sécurisation des enfants de la rue, à l’occasion de la cérémonie de lancement de la troisième édition de la campagne « Toms Shoes ». Elle est organisée par la fédération Kajor Janxen en partenariat avec l’Ong Child Fund et consiste à distribuer des chaussures aux talibés et enfants démunis des départements de Thiès et Tivaouane. Ainsi, Talla Sylla a saisi la balle au rebond pour annoncer son désir de mettre un terme et de manière définitive à l’errance des enfants dans les rues, jusqu’à des heures tardives.

‘’Le spectacle de talibés ou jeunes mendiants qui squattent pendant la nuit les abords des stations d’essence, des restaurants ou des hôtels est inacceptable. Cela doit cesser. Il faut que les enfants soient protégés. Pour cela, la municipalité va mettre en place un ambitieux programme que la ville va dérouler en relation avec les autorités administratives et policières pour enrayer ce mal’’. Il s’agit d’opérations de sécurisation au cours desquelles les forces de l’ordre vont ramasser tous les enfants en état d’errance qu’elles rencontreront la nuit.

Après chaque opération, poursuit l’édile de la ville aux deux gares, des visites seront effectuées au niveau des domiciles de chacun de ces enfants pour avoir une idée exacte des conditions de vie de l’enfant et des raisons qui l’ont conduit à l’errance. ‘’Et s’il s’avère que c’est pour des raisons d’impossibilité de prise en charge, le parent ou le tuteur se verra privé du droit de la garde de l’enfant. Car : en réalité et comme disait l’autre : nos enfants ne nous appartiennent pas, ils passent simplement par nous. Par conséquent, nous avons l’impérieux devoir de les protéger’’. La commune, ajoute-t-il, va prendre toutes les dispositions utiles et nécessaires pour trouver un cadre d’accueil adéquat pour ces enfants, en attendant de travailler avec ses partenaires dans la création d’un centre d’accueil approprié.

De son côté, le manager de la fédération Kajor Janxen Alioune Sarr promet de remettre 1000 paires de chaussures à chacune des trois communes de la ville de Thiès et à celle de Tivaouane. Ce qui permettra, selon lui, aux maires de ces collectivités locales, de travailler en relation avec les services de l’action sociale pour déterminer les véritables ayants-droit. Cette campagne de distribution de chaussures va permettre à terme de chausser 200 000 enfants des daara et établissements scolaires. Babou Cissé, président régional des serigne daara et maîtres coraniques, apprécie et est en phase avec le maire de la ville. ‘’Il n’est nullement dit que pour maîtriser le Coran, l’enfant doit mendier. L’Islam plutôt recommande une bonne protection des enfants’’, dit-il.

Enquête Plus

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *