});












Explications sur les réformes universitaires : Mary Teuw Niane ne se lasse pas

= 510

Après avoir tombé la veste devant les étudiants à Ziguinchor, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a revêtu un boubou blanc devant les invités du Club de la presse afin de vulgariser sa réforme universitaire.

Au cours d’un dîner-débat, les participants après des présentations par un conseiller du ministère sur les chantiers universitaires, ont pu apporter leurs contributions. Instaurer une culture de paix en résolvant le problème lancinant des bourses constitue pour la plupart le préalable à toute tentative de réforme. En second lieu, la corrélation entre universités et entreprises demeure une inquiétude : former pour faire quoi ? Pour Mary Teuw Niane, l’emploi est au cœur de la réforme et il est nécessaire de former toutes les compétences : «Lorsque vous formez des littéraires, des mathématiciens, des physiciens-théoriciens, vous n’allez pas directement viser l’économie, mais c’est un besoin impératif de former des gens à cet effet». C’est pourquoi, il insiste sur la «pluralité» de la démarche d’élargissement de la carte universitaire qui à l’horizon 2022 devrait se densifier considérablement au point de vue de l’offre, mais également s’orientaliser géographiquement ainsi que s’adapter aux besoins localisés.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.