});












Gambie : Jammeh recrute des mercenaires libériens et sierra-léonais rompus à la guerre  pour sa sécurité .

= 919

Cheikh Sidya Bayo avait lancé l’alerte. Dans un entretien exclusif accordé à Actusen.com, le 14 décembre dernier, le farouche opposant au régime de Banjul avait déclaré, avec force détail, que des éléments sanguinaires et sans loi étaient recrutés et barricadés à Kanilaï, pour assurer la défense de Yaya Jammeh, en cas d’attaque extérieur. Ce, depuis que l’homme fort de Banjul avait fermé, de façon unilatérale, les frontières avec le Sénégal.

Quelques jours plus tard, Le Quotidien donne raison à votre Site. En effet, le journal de Madiambal Diagne annonce, dans sa livraison de ce vendredi, que Yaya Jammeh se blinde, avec l’arrivée de mercenaires libériens et sierra-léonais.

Face à l’imminence d’une intervention militaire et à ce contingent d’éléments rompus à la guerre et qui ont fini d’envahir la Gambie, la population, la peur au ventre, commence à quitter le pays. Au fur et à mesure qu’on s’approche de la date de la prise de pouvoir de Adama Barrow (20 janvier), Yaya Jammeh ne compte pas lâcher du lest.

D’où c’est le sauve-qui-peut qui s’empare des populations, selon Le Quotidien qui signale, au passage, que ces éléments recrutés sont payés entre 60 000 et 240 000 Fcfa par jour.

Pis, c’est un ancien bras droit de Charles Taylor en rupture avec son ancien mentor dans la «jungle», qui joue au sergent-recruteur de Jammeh, en attirant les vétérans de la guerre civile au Liberia et en Sierra-Léone, révèle le journal.

Actusen.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *