});












HISTORIQUE DU MAGAL DE DAROU KHOUDOSS OU DE GAINDE FATMA

= 35899
Arrivé à TOUBA, ces personnes étaient à la place de la mosquée pour l’événement :
Mame THIERNO Birahime MBACKE,
Serigne FALLOU MBACKE,
Serigne BASSIROU MBACKE,
Serigne M’backé BOUSSO,
Serigne Ndame Abdou RAHMANE LO,
Serigne Mohamadou Lamine GAYE Diamooye,
Serigne Bara GAYE khary FALL,
Serigne Mor Mbaye CISSE Diass,
Serigne Mohamadou Lamine DIOP dagana,
Serigne Cheikh khary DIENG,
Serigne Makhtar Samba DIOP,
Serigne Makhtar SYLLA,
Chérif Mouhamadane TANDAKHIOU,
Serigne Ibra NDAO,
Serigne Mamour DIAKHATE,
Serigne Abdoulaye DIOP Lewna………….
Je reviendrai sur les 14 talibés restants nom pour nom….
Serigne Ibra NDAO et Serigne Mamour DIAKHATE ont procédé au creusage…
Serigne MBACKE BOUSSO a présidé à la prière mortuaire.
Il y’a une version qui précise que Serigne Mbacké BOUSSO n’a pu terrminé la prière pour cause d’émotion et que Serigne Mohamadou Lamine GAYE Diamooye a terminé cette prière….
Serigne TOUBA Cheikh Ahmadou BAMBA a vécu 75 ans…
Serigne TOUBA précise que c’est ce jour là qu’il veut qu’il soit son meilleur( REF :Serigne BAMBA dit dans MAWAHIBOU RAHMANE : »Rabbi Ijhal xayra ayaamii yawma alxaa ka SEIGNEUR fait de mon meilleur jour celui auquel je viendrai à votre rencontre pour ma rétribution ».
Cheikh Moustapla al KARIM précise que lorsqu’il a pénètré dans la fameuse chambre du Cheikh et qu’il a trouvé SERIGNE BAMBA dans la fameuse position, il y’avait ; posé sur sa poitrine ce xassida nommé XAATIMATOU MOUNAA JAATE BIL XATTI ainsi qu’une feuille seule sur laquelle était écrit « Je suis venu de DIEU et j’Y retourne(INAA LIL LAAHI WA…….),ainsique quelque dernières recommandations d’usage en vers son fils ainé en direction de la communauté.
Dans ce XASSAIDE précité Serigne TOUBA raconte que pour l’évenement de son retour à sa dernière demeure de TOUBA,le Prophète MOHAMAMED,les Anges les Plus rapprochés du SEIGNEUR ainsi que la KAABA seront présent…..
Mieux, à chaque anniversaire du même événement ILS refont la même chose et heureux sont ceux qui du fait qu’ils les trouvent à Touba les cotoient jusqu’au lever du jour.
CHEIKH MOUSTAPHA Insiste et dit celui qui passe la nuit de 20 MUHARAM à TOUBA dans les conditions de déférences aux prescriptions sera complétement lavés de l’ensemble de ses péché et se retrouve comme un nouveau né….
TOUS les Jours de Magal sont bons mais admettons que le jour qu’indique SERIGNE TOUBA à travers son fils et premier Khalif et que nous venons de survoler brièvement, devrait mieux être compris et accepté si les Talibés ne cherchent que la béatitude.
Le Magal 20 muharam a été indiqué pour la première fois en 1936 par Cheikh MOUSTAPHA.Sa première célèbration à grand format a eu lieu en 1937, l’année suivante et ceci a continué et a pris finalement le nom de Magal gou mague gui et CHEIKH MOUSTAPHA avait précisé à Serigne Mor Diandam DIOP, son talibé,parent et aussi conseiller qu’aucun service ne vaut l’absence d’un talibé de TOUBA le jour du 20 Muharam ; même si c’est moi(khalif de Serigne TOUBA) qui vous confie ce service.
La célèbration du 20 Muharam est allé crescendo et n’a pas baissé de rhythme pendant toute la vie de Cheikh MOUSTAPHA qui a rejoint son Marabout et Père à la place de la mosquée en 1945.Cheikh MOUHAMADOU FADEL,son frère et successeur au Califat va continuer cette célèbration jusqu’en 1947.CHEIKH Mouhamadou FADEL a eu Ordre de faire célébrer le 18 SAFAR comme Magal ………
REGARDONS BIEN LE WOLAFAL DE SERIGNE MOUSSA KA sur le magal de 20 Muharam et l’on comprendra beaucoup de chose.
De toute façon yiw wou barri mi ngui raw gnou bari.POURQUOI?..
SOURCE: Serigne Mb lo

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *