});












IBK interné à l’Hôpital Begin de Saint-Mandé Ces vérités qu’on vous cache !

= 1084

Déclaration de la cellule de communication de la présidence de la République à la date du 09 mars 2016 : «IBK n’a aucun souci de santé à ce jour… Le président se porte très bien ! ». Communiqué de la Présidence de la République en date du mercredi 13 avril 2016: «Le mardi 12 avril 2016, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Kéita, a été opéré, dans un hôpital à Paris, de l’adénome de la parathyroïde». N’allez surtout pas croire que les contradictions,  mensonges et non-dits sur la santé du Président IBK s’arrêtent. Et c’est l’ami et frère Tomi Michel qui a lancé la première alerte.

Quand bien même il ait été plusieurs fois évacué pour raison de santé, c’est la toute première fois que la Présidence de la République publie un communiqué sur le sujet. On le sait: elle a été littéralement contrainte à adopter cette démarche. Ce, après qu’une partie de la presse française et malienne dont « Le Sphinx » s’est saisie du dossier. En somme, ses démarches de manœuvres étaient donc très limitées.

Ledit communiqué qui se veut très rassurant,  est ainsi libellé :

«Le Président IBK en séjour médical en France : Le mardi 12 avril 2016, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Kéita, a été opéré, dans un hôpital à Paris, de l’adénome de la parathyroïde.

L’adénome de la parathyroïde est une tumeur bénigne des glandes parathyroïdes dont le traitement fait l’objet d’une routine médicale bien maîtrisée.

Les suites sont généralement simples.

La convalescence se passe normalement.

Koulouba, le 13 avril 2016

La Présidence de la République»

Il n’y a donc rien à voir. Circulez ! Les choses ne sont hélas, pas aussi simples.

Le 09 mars 2016 auparavant, le Directeur de la Communication de la Présidence soutenait ceci devant la presse : «IBK n’a aucun souci de santé à ce jour… Le président se porte très bien ! Il n’a aucun souci de santé au jour d’aujourd’hui. Je peux vous le dire : le président se porte très bien !».

Se peut-il que notre chargé de communication ait délibérément tenté de cacher la vérité ou le mal dont souffre le patient aujourd’hui se soit subitement déclaré? Il faut le comprendre, il ne fait que jouer son rôle.

Selon les spécialistes que nous avions consultés, «l’adénome de la parathyroïde», comme toute tumeur qui se respecte,  prend du temps, plusieurs années souvent, avant de s’installer. Signalons que la déclaration  sur la très bonne santé d’IBK remonte à seulement un mois. Un flagrant délit de mensonge alors !

Mais le patient souffre-t-il véritablement de L’adénome de la parathyroïde ? Et, est-il vrai qu’il s’agit d’une tumeur bénigne ? (On y viendra plus loin).

Le séjour médical prolongé de plusieurs jours par rapport à l’ordre de mission

001C’est sur ordre de mission de mission N° 000064/SG-PR que le patient a été évacué en France. (Voir fac-similé) Il porte les mentions «Date de départ: 05 Avril 2016» et «date de retour: 12 Avril 2016». L’on constatera que le séjour en question a été prolongé de quelques jours au regard de l’ordre de mission. Il nous revient de sources bien introduites, que le patient sera dans son pays que le 18 Avril prochain.

Lui tiennent en ce moment compagnie les nommés Seydou Fofana dit «Moscou», un conseiller spécial, le fils Boubacar Keïta dit Bouba, Sékouba, Nomogo, le très fidèle Cheïbane  et  le Docteur Traoré dit «You».

L’on apprend en outre, qu’un ministre très proche de la famille, a récemment accouru dans la capitale française avec…, le nécessaire (suivez mon regard !).

Et c’est l’équipe accompagnatrice sur place en France, à travers le Docteur Traoré dit «You» qui aurait rédigé ledit communiqué à la place des communicants de Koulouba qui auraient fait l’économie d’un terme technique  qui frise le secret médical.

On aurait décidé de la diffusion du communiqué  près la diffusion de la nouvelle de la présence d’IBK à l’Hôpital Val-de-Grâce de Paris  par notre confrère Elijah De BLA sur son site RPMédias. Quelle fébrilité !

ThyroideL’adénome de la parathyroïde : une maladie bénigne ?

Une vue d’adénome de la parathyroïde

Selon le communiqué signé de la présidence, «l’adénome de la parathyroïde est une tumeur bénigne des glandes parathyroïdes dont le traitement fait l’objet d’une routine médicale bien maîtrisée. Les suites sont généralement simples. La convalescence se passe normalement».Rassurant !

Selon les sites spécialisés et les personnes ressources que nous avions consultés, l’adénome de la parathyroïde n’est pas aussi bénin qu’on le prétend. D’abord les causes de la tumeur en question sont mal connues. Les glandes concernées se mettent à s’hypertrophier (gonfler de manière démesurée) et produire excessivement une substance appelée  parathormone ou PTH. C’est l’adénome parathyroïdien.

Et toujours selon les spécialistes en la matière, à savoir (tenez-vous bien), les Oto-rhino-laryngologiste (spécialistes des maladies des oreilles, du nez, du larynx et du pharynx gorge), la surproduction de cette substance PTH entraîne la calcémie (augmentation de calcium dans le sang). Toute chose qui peut avoir, entre autres conséquences : des risques de fracture spontanée des os, de coliques néphrétiques, des perturbations des muscles et du cerveau, etc.

La maladie en question, disent-ils, apparaît généralement chez les «patients insuffisants rénaux dialysés au long cours. Et exceptionnellement, elle peut évoluer».

La seule et unique solution, préconisent-ils, est la chirurgie endocrinienne, autrement dit, l’ablation pure et simple des glandes parathyroïdes concernées.

Pour autant, s’agit-il de l’adénome de la parathyroïde ?

Selon le communiqué officiel, il s’agit bien de cette «tumeur bénigne». Et selon toute évidence, le patient avait, depuis les années 2013 – 2014, conscience de l’existence  d’un mal. Mais lequel ?

C’est l’affaire des écoutes téléphoniques relatives à l’affaire Tomi Michel qui l’attestent. Dans un compte-rendu publié dans la presse, les écoutes en question révèlent que «Tomi évoque le rendez-vous médical de son ami, à l’hôpital de Marseille, qu’il a obtenu lui-même. Mais une grève est prévue ce jour-là: «On va casser la grève demain, parce qu’il y a grève dans les hôpitaux à Marseille mais pour vous on va ouvrir l’IRM», rigole Tomi »(source : Mediapart).

L’on apprend donc ici qu’IBK doit subir une IRM. Qu’est-ce donc ?  Voici les définitions et usages que nous avions trouvés pour vous :

«L’IRM ou Imagerie par résonnance magnétique est l’une des techniques d’imagerie permet de visualiser avec une grande précision les organes et tissus mous, dans différents plans de l’espace.

L’IRM étudie avec une grande précision de nombreux organes tels que le cerveau, la colonne vertébrale, les articulations et les tissus mous.

Elle recherche :

  • Au niveau du cerveau, des lésions infectieuses ou inflammatoires, des anomalies des vaisseaux, ainsi que des tumeurs.
  • Au niveau de la colonne vertébrale, des hernies discales.
  • Au niveau des articulations, des lésions ligamentaires ou méniscales».

Les raisons de L’IRM à Marseille et de ce séjour médical en France étaient  donc la recherche et le traitement de cette tumeur parathyroïdienne ? Qu’il en soit ainsi ! Mais alors,  quelles peuvent être les raisons de cette autre visite le 11 juillet 2015 en Turquie, à l’issue de laquelle de folles rumeurs ont circulé à Bamako à son sujet ? Là aussi on avait parlé d’intervention chirurgicale. Si c’était le cas, deux interventions en moins de neuf mois, cela est inquiétant

« Le Sphinx » est en mesure de préciser qu’IBK se repose actuellement à l’Hôpital d’instruction des Armées Bégin, selon une de nos sources qui a requis l’anonymat. Situé au 69, avenue de Paris à Saint-Mandé dans le Val-de-Marne, près de Paris, l’Hôpital qui porte le  nom du célèbre chirurgien militaire Louis-Jacques Bégin a pour spécialité : la chirurgie, la cardiologie, la kinésithérapie, l’ORL, l’endocrinologie etc. Il  a été inauguré sous le nom d’Hôpital militaire de Vincennes, une appellation qu’il garde encore à nos jours.

Nous sommes de ceux-là qui pensent que le peuple a le droit de savoir. « Le Sphinx » souhaite un prompt rétablissement à IBK qui demeure un gage de stabilité pour le pays.

 

Batomah Sissoko et A. Dramé

Source: sphynx

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *