});












Instauration du bilinguisme dans l’élémentaire: L’équation des moyens

= 928

Comment la culture peut-elle renflouer le tourisme ? Les ministres de la Culture et du Tourisme se sont penchés hier sur les modalités d’une innovation dans le secteur touristique. Ceci, lors de l’atelier de restitution de l’agenda culturel et touristique 2015.

Autorités et acteurs veulent trouver une alternative à l’essoufflement du tourisme balnéaire. ‘’Les touristes sont en perpétuelle quête de changement et d’originalité. Ils se déplacent sur des milliers de kilomètres d’un continent à un autre, pour aller à la découverte de nouvelles cultures’’, a déclaré le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Abdoulaye Diouf Sarr. Venu coprésider l’atelier de restitution de l’agenda culturel et touristique, avec son homologue de la Culture et de la communication, Mbagnick Ndiaye, il a brandi les chiffres de l’Unesco qui motivent ce changement de politique.

‘’La part du tourisme culturel est estimée par l’organisation mondiale du tourisme à près de 40% des flux touristiques. Ce sont donc 400 millions de touristes qui se déplacent spécialement pour des motifs culturels. Un important marché pour le développement de notre tourisme’’, a-t-il ajouté. Un binôme interactif entre le tourisme qui contribue à près de 7% du Pib, et la culture qui va permettre de diversifier l’offre touristique. ‘’Nous avons trop vendu la plage, le soleil, l’exotisme. La nouvelle donne dans le monde du tourisme exige que nous changions de stratégie et de point d’attaque. Les activités culturelles sont une piste à explorer pour vendre la destination Sénégal’’, déclare pour sa part le ministre de la Culture.

Après la mise en place d’un plan stratégique de développement touristique 2014-2018, cet agenda culturel est conçu pour permettre une bonne connaissance du patrimoine culturel afin de doper les potentialités qu’offrent les six pôles touristiques. Elle entre dans le cadre du Tourisme des industries culturelles et de l’artisanat d’art (TICAA). Sa dernière parution remonte en 2005. Pour la présente édition, ce support va porter sur l’information de communication et de planification permettant de recenser et de présenter les manifestations importantes de la vie culturelle, artistique touristique.

Un support qui va faire ressortir tous les aspects représentatifs du patrimoine culturel pour aider à la promotion de la destination Sénégal. Malgré sa publication au mois de mai, le ministre de la Culture précise qu’il reste un semestre pour mener à bien les activités. Il a également esquissé une autre alternative pour booster le secteur ‘’Pour les grandes manifestations des grandes vacances, on aura besoin d’un tourisme local. Que les enfants lébou aillent voir les spectacles sérères et que ces derniers visitent le patrimoine de leurs cousins diolas…’’, conclut-il.

Enquête Plus

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *