});












KARIM WADE PRÉPARE SON RETOUR

= 574

L’Ancien super ministre d’Abdoulaye Wade n’aurait pas signé un accord d’exil, ni de renonciation à toute activité politique au Sénégal – Faut-il compter avec lui aussi bien pour les prochaines Législatives que pour la Présidentielle de 2019?

Manifestement Karim Wade n’a nullement envie que l’avenir politique du Sénégal s’écrive sans lui. Exilé au Qatar depuis sa libération surprise un soir de juin 2016 à la surprise général, son  entourage confie que son retour pourrait se faire dans les prochains mois. En tout cas bien avant les Législatives de juillet, rapporte La Lettre du Continent dans son dernier numéro.

Selon Seneplus qui rapporte l’information, Karim peut bel et bien retourner au bercail, parce que d’après  les sources de La LC, l’ancien super ministre de Wade n’aurait pas signé, contrairement à ce qui a été dit ici et là, un accord d’exil perpétuel, à fortiori un engagement de renoncement  à toute vie politique.

De ce point de vue, il faut non seulement compter avec lui pour les prochaines législatives, mais aussi et surtout La Présidentielle de 2019.  C’est bien là, les ambitions de Karim Wade.

Mais la grande inconnue reste la réaction du président Macky Sall qui, selon les  certaines sources, n’avait accepté la libération du fils de l’ancien président que sous condition de son exil.

Depuis son pays d’accueil, Karim Wade animerait quelques 800 mouvements de soutien à travers le monde. En outre M. Wade essaie d’échanger avec certaines forces politiques de l’opposition sur place au Sénégal ainsi que les ténors du PDS que dirige toujours son père.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.