});

Caravane 2015: La presse sénégalaise invitée à revisiter la fraternité musulmane au Sénégal

= 701

 

Dans le cadre de la célébration du Grand Mqgql de Touba, le comité d’organisation du Magal a convié une trentaine de journalistes à découvrir les joyaux et les concordes des musulmans lors d’une excursion à la partie Sud du Sénégal.

Les journalistes sénégalais ont eu droit ce mois de novembre à un véritable cadeau. Loin des rédactions, ils ont été invités à revisiter les traces de Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur du mouridisme dans une ambiance calme. Une caravane qui a été des plus belles, puisque ces derniers ont pu découvrir, lors de la visite guidée, les témoins historiques, la cohésion sociale, les liens de parenté des héros du Sénégal tel que Mame Elhadji Malick, Cheikh Ahmadou Bamba… du Sénégal, le pays de la Terranga.

Pour les organisateurs de cette excursion réservée exclusivement aux journalistes, l’objectif est d’accompagner les efforts de Cheikh Sidy Moukhtar, le Khalife général des Mourides dans la recherche de l’unification et de la cohésion des disciples malgré les disparités confrériques. «  Cette caravane est la première du genre dans notre pays, et elle est pour cette année à sa quatrième édition. Au niveau du comité d’organisation du Grand Magal de Touba, à sa tête Serigne Bassirou Mbacke Abdou Khadre, on est  convaincu  que la caravane joue un rôle important dans la promotion des sites visités par le Cheikh et dans la vulgarisation des enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba. Cette activité religieuse pilotée par la commission de la communication et de la culture doit être l’ambassadeur du Khalife général des Mourides. Dans ce sens, Serigne Modou Mbacke Sy, responsable du convoi, et ses accompagnateurs organisent toujours des conférences dans chaque étape sur la belle œuvre du Cheikh Ahmadou Bamba et surtout sur ses relations avec les autres chefs des confréries du Sénégal » Explique Fallou Galas Sylla.

Balade en voitures luxes, visite des villages fondés par les fils du cheikh ou de ses fideles marquant les traces de Khadimou Rassoul, des cimetières d’une sœur cadette de Mame Diarra Bousso et de La mère de Serigne Mbacke Bousoo à Haffe dans la région de Kafrine.

La Co-organisation des cérémonies et les accueils de la caravane entre les fideles Mourides et Tidjane soulagent toujours la délégation surtout les journalistes.

Tivaoune Fall, un village totalement composé de disciples Tidianes, fondé par Serigne Lamine Fall, a matérialisé la communion en réservant un accueil chaleureux au convoi des hommes de Bamba.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :