});












La vraie histoire de la visite avortée de Marième Faye Sall à Wade

= 2416

« La Lettre du continent » a écrit que la Première Dame Marième Faye Sall a été éconduite de Fann Résidence alors qu’elle était venue rendre visite à Me Abdoulaye Wade. Les faits tels que relatés par nos confrères, sont tronqués et pour cause.


« Libération » a appris de sources autorisées que c’est le jour de la Tabaski que Marième Sall a pris sur elle, de rendre une visite de courtoisie ou « Ziaar » à Me Abdoulaye Wade comme le veut la tradition.
Mieux, seuls son fils Amadou Sall et Moustapha Diakhaté étaient dans la voiture. Arrivée devant chez Me Madické Niang où loge Wade, elle a demandé à voir Me Abdoulaye Wade sans même descendre du véhicule.
Le gardien visiblement très surpris de cette visite, lui a indiqué que son patron avait donné des consignes claires. A savoir que le déplacement à Masslikoul Djinane pour prier l’avait épuisé et qu’il avait besoin de se reposer.

Sur ces entrefaites, la Première Dame a demandé au gardien de dire à l’ancien Chef de l’Etat qu’elle était passée pour un « Ziaar » avant de retourner sur ses pas.

C’est d’ailleurs le même réponse que les vigiles ont servi à Samuel Sarr et à d’autres personnes venues faire leur « Ziaar » à Me Abdoulaye Wade, avant et après la Première Dame.

Il est quand même curieux que plusieurs semaines après, que l’information tronquée se retrouve dans la « Lettre du continent », qui a plaidé l’innocence de Karim Wade dans le cadre de la traque des biens mal acquis, articles au vitriol à l’appui.

Karim Wade est-il derrière cette torpille ?
Des sources le croient et précisent que Oumar Sarr ou Me Madické Niang ont été informés de ce déplacement avorté de Marième Faye Sall et qu’ils n’y ont pas vu d’inconvénient.

(Source Libération)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *